ActualitéSport

INFRASTRUCTURES HERITEES DE LA CAN : le DG de L’ONS, OUSMANE GBANE, rassure quant a sa capacité en assurer la gestion

Invité du cocktail de presse, le jeudi 27 juin 2024 à Abidjan, le directeur général de l’office national des Sports (ONS), Ousmane Gbané, a rassuré quant à la capacité de sa structure à assurer la gestion des infrastructures sportives héritées de la CAN 2023.

Notamment les six stades ultra modernes tous homologués pour recevoir les compétitions CAF et FIFA, les 24 terrains d’entraînement, les 3 cités CAN et un hôtel, construits dans cinq villes que sont Abidjan, Bouaké, Korhogo, San Pedro et Yamoussoukro.

« Aujourd’hui, les infrastructures de la CAN représentent pour l’Ivoirien un élément de fierté comme le sont la Statue de la Liberté pour l’Américain, la Tour Eiffel pour le Français », a justifié Ousmane Gbané.

Selon Ousmane Gbané, ces différentes infrastructures, patrimoine de la CAN 2023, sont totalement fonctionnelles et reçoivent régulièrement des activités qui vont des compétitions sportives aux activités socioculturelles.

Les stades et pelouses sont entretenus. « Tous ces travaux sont suivis et contrôlés par l’ONS assisté du Bureau national d’Etudes techniques et de Développement (BNETD) », a-t-il soutenu.

Des différentes perspectives à court et moyen termes sont envisagées, entre autres, mettre sous gérance les infrastructures d’hébergement de la CAN et signer les conventions de gestion des stades d’entraînement avec les établissements et différentes structures.

Articles recommandés

Ramadan 2021 : Le Ministre Zoro Epiphane Ballo convie la communauté musulmane à une rupture collective du jeûne

Bamba Mohamed

TCHAMAN N’NIN: RDV les 09 et 10 Décembre à Anoumabo !

Emmanuel Brou

Denco: “Dao L’argent a lutté avec moi, m’a blessé et a fui avec mon argent”

Michel GNABLE