Actualité

Municipales 2023/ Gueyo : JB Agnini Zékré, le « Petit Ado » qui agissait déjà comme Maire, est candidat !

La publication de la liste des candidats retenus par les différents états-majors politiques, n’est pas sans effet. A Gueyo, cette localité quelque peu oubliée par le train du développement, selon ses habitants, cet évènement a été accueilli avec ferveur. Entre autres motifs, la cooptation par le Rhdp d’un certain « Petit Ado » comme candidat devant défendre les couleurs dudit parti, lors des municipales du 02 septembre prochain.

Cette candidature d’Agnini Zékré Jean-Baptiste (JBZ), de son vrai nom, est sans doute l’une des meilleures illustrations de realpolitik à l’Ivoirienne. En le choisissant, les tenants du pouvoir actuel priorisent ainsi le réalisme au militantisme traditionnel. AJBZ n’a pas forcément la renommée d’agitateur du fanion Rhdp à Gueyo. Mais plutôt comme un « bosseur » ; d’où le pseudonyme « Petit Ado ».

Un engagement sacerdotal pour le bonheur du prochain

Logée à équidistance des autres grandes villes de la région de la Nawa, Gueyo bien qu’enclavée, connaît une relative visibilité grâce à des concepts s’y rattachant. ‘’Gueyo Ville Lumière’’, ‘’Mondialito de Gueyo’’,’’ Agir pour Gueyo ‘’ et ‘’Gueyo pour Christ’’ pour ne citer que ceux-là, sont à mettre à l’actif de JBZ.

Respectivement, il s’agit en réalité du projet global de développement pour sa terre natale, de sa vision sur plan sportif, du creuset d’actions sociales ; le tout, en implorant la bénédiction du Très Haut en faveur des filles et fils de cette localité.

A l’occasion de finale de la 3è édition du Mondialité en septembre 2022, l’initiateur plaidait pour « un autre Gueyo. Un Gueyo prospère parce que zone de forte production agricole (…) des équipes de football, handball, Basketball à son effigie (…) des hommes et des femmes fiers de leur ville natale. » Rêves qui se rapprochent désormais un peu plus de la réalité. Bien entendu si une victoire venait à sanctionner le scrutin du 02 septembre prochain de ce côté-là.

« Petit Ado » met à profit ces événements mobilisant généralement autorités administratives, partenaires au développement et médias, pour porter la voix des siens. Le désormais candidat aux municipales s’offre des tribunes pour réclamer la part de développement de Gueyo.

Une stratégie qui s’avère payante. Le 07 février dernier en effet, l’information d’un projet de bitumage de l’axe routier Lakota-Gueyo a été livrée. A la faveur d’une réunion présidée par le préfet de Gueyo et co-dirigée par l’entreprise devant conduire ces travaux aux forces vives de la cité de la Davo.

JBZ a été préféré par les stratèges du camp Ouattara sûrement grâce à son avance concurrentielle. Jeune, dynamique, travailleur (chef d’entreprise, NdlR) et surtout intègre. Ses ‘’semences’’ au bénéfice du bien-être des ‘’Guéyolais’’ ne datent pas de la dernière pluie. Mieux, « Je l’ai toujours fait avec les moyens du bord. Avec le peu que Dieu nous donne, nous devons songer à ceux qui sont dans le besoin » affirme le candidat par ailleurs principal instigateur des campagnes de prière écuméniques.

Mike Gilets Bleus

Articles recommandés

Sport : Ligue 1 Guicopres (J-26): Le Hafia FC champion de Guinée 38 ans après !

Bamba Mohamed

Tina Glamour fête ses 30 ans de carrière le jour anniversaire de la mort d’Arafat

Michel GNABLE

Des concerts gratuits sont annoncés pour remercier le président Ouattara pour la libération des 49 soldats ivoiriens.

Emmanuel Brou