ActualitéCulture

JIF 2024 : la Première Dame célèbre avec les femmes de Songon

A l’occasion de la célébration officielle, ce jeudi 11 avril 2024 dans la commune de Songon, de l’édition 2024 de la Journée internationale des Droits de la Femme (JIF), initialement prévue le 8 mars, la Première Dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara, a rappelé, son profond désir de davantage œuvrer à l’épanouissement des femmes.

La 47ème édition de la JIF est placée au niveau national sous le thème : « Agir ensemble pour l’égalité : éradiquer la pauvreté, renforcer les institutions, investir dans le futur de la femme ».

« Cette thématique me touche particulièrement, car comme vous le savez, il n’y a rien de plus important à mes yeux que de favoriser l’épanouissement des mamans, afin qu’elles soient en mesure d’assurer un meilleur avenir pour leurs enfants », a déclaré Dominique Ouattara pour qui, il est également primordial de continuer à investir dans l’éducation des filles, notamment dans les domaines des sciences, des technologies ou encore de l’ingénierie.

Pour apporter un soutien efficace à l’autonomisation et à la formation des femmes à l’échelle nationale, la Première Dame a initié depuis 2012, le Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI). « Ce fonds qui atteint aujourd’hui un capital de 26 milliards de FCFA, permet à plus de 370 000 femmes d’être autonomes financièrement et de sortir à leur tour, plus de 2 millions de personnes de la précarité », a-t-elle indiqué.

Afin de faciliter aux femmes de Songon l’accès au Fonds, Dominique Ouattara a annoncé à leur bénéfice l’ouverture prochaine d’une agence COOPEC dans ladite localité. Elle a également annoncé en leur faveur la mise à disposition d’un capital additionnel de 200 millions de FCFA, permettant le financement de plus d’activités génératrices de revenus.

Outre ces moyens, l’épouse du Chef de l’Etat a fait des dons en nature d’une valeur de 350 millions de FCFA à la population de Songon. Il s’agit entre autres de quatre ambulances médicalisées, 200 presseuses de manioc et 10 broyeuses de manioc, 100 casques de coiffure et 100 machines à coudre.

Le Premier Ministre Robert Beugré Mambé, natif de Songon, s’est réjoui du choix de la commune pour accueillir la JIF 2024. Il a magnifié la Première Dame, « l’icône de la charité, de la solidarité, du partage et de la proximité avec les plus faibles au plan social ».

La ministre chargée de la Femme a, au nom des femmes de Côte d’Ivoire, témoigné son infinie gratitude au Président Alassane Ouattara, défenseur en chef des Droits de la femme. Nassénéba Touré a appelé à « travailler ensemble pour une Côte d’Ivoire ou chaque femme, est respectée, valorisée et émancipée ».

Le coordonnateur résident du Système des Nations Unies en Côte d’Ivoire, Philippe Poinsot, a quant à lui salué les efforts de la Côte d’Ivoire pour l’adoption des réformes institutionnelles et juridiques en faveur d’une justice sociale.

Articles recommandés

Côte d’Ivoire : Lutte contre les maladies virales du manioc : Un atelier sur la présentation d’un plan de riposte ouvert à Abidjan

Bamba Mohamed

Education: Le jeune Champion du Monde de Dictée,Loevan décroche le CEPE avec une très forte Mention

ENZO Diabagaté

Obsèques de HENRI KONAN BEDIE : la nation ivoirienne salue la mémoire d’un grand serviteur de l’état et d’un artisan de paix

Emmanuel Brou