ActualitéEvents

Africa Web Festival (AWF) : Clap de fin pour la 10e édition

L’Afrique est un continent en pleine croissance numérique. Les femmes y jouent un rôle de plus en plus important dans le développement des technologies numériques. À la clôture de la 10e édition de Africa Web Festival (AWF), Yena KIGNAMAN SORO (Manager cybersécurité Ciberobs Consulting) et sa consœur Marie Paule Bayé (Manager Marketing de Gomycod) ont bien illustré cette ascendance de la gente féminine dans l’univers médiatique africain.

À travers un panel qui a porté sur l’innovation & l’employabilité des jeunes, ces dynamiques dames ont exhorté les jeunes filles à se renforcer leur capacité dans les métiers du digital avant de se mettre sur le marché de l’emploi. Car pour elles « la concurrence est rude. » En effet, selon un rapport de la Banque mondiale, les femmes représentent seulement 30 % de la main-d’œuvre du secteur des TIC en Afrique. Elles sont présentes dans les différents domaines, de la programmation à la cybersécurité, en passant par l’entrepreneuriat numérique.

De nombreuses femmes africaines ont réussi à se faire une place de choix dans le monde des technologies numériques. Cette autre édition de l’événement a mis en lumière, les réussites des femmes africaines dans le domaine des technologies numériques.

Madame Mariam SY Diawara, dans son adresse de fin a montré sa satisfaction vis-à-vis de l’évolution du numérique en Afrique. « Dans ce monde connecté, l’Afrique se lève avec force, adoptant la technologie pour façonner son avenir. C’est une célébration de l’innovation, de l’accès à l’information et du potentiel infini de la jeunesse africaine dans le paysage numérique mondial. » A-t-elle justifié.

Bamba Mohamed

Articles recommandés

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : FESTIVAL BOUAKE OUFLE 4E EDITION 2023

Emmanuel Brou

Musique/Zouglou: Les Salopards sont-ils de retour ensemble ?

adminanoumabo

[Distinction] L’opérateur économique ivoirien Sanogo Djakaridja lauréat au « PADEV KIGALI 2021 ».

Michel GNABLE