ActualitéSociété

Simulation d’enlèvement: une jeune fille démasquée par la police à Sikensi

Une jeune de fille de 18 ans se déclarant faussement victime d’un enlèvement a été démasquée par la police nationale à Sikensi.

Dans un communiqué rendu public le vendredi 18 février 2022, la Direction de la Police Nationale a annoncé avoir interpellé une jeune fille prétendant être victime d’un enlèvement.

En effet, l’élève nommée D.L s’est rendue au Commissariat de police de Sikensi pour déclarer qu’elle venait d’être relâchée par ses ravisseurs qui l’auraient enlevée depuis le mardi 15 février 2022.

Les questions de la police sur la cohérence de sa déclaration ont permis de découvrir qu’en réalité, la prétendue victime avait fugué du domicile familial. C’est donc pour camoufler son forfait qu’elle a trouvé cette astuce de simulation d’enlèvement. 

Selon le communiqué, la jeune fille ayant une « allure suspecte, les agents dudit Commissariat ont procédé à la fouille de son sac où ils ont trouvé la somme de 50.000F. Les investigations menées ont révélé qu’elle était constamment en contact avec ses amis dont 06 filles et 01 garçon »  lit-on dans le communiqué.

Interrogée sur des incohérences de sa déclaration, la jeune fille a fini par avouer qu’elle n’a pas été enlevée mais qu’elle était avec ses amis dont 6 filles et 1 garçon. « Le groupe était logé dans une résidence meublée à la Riviera Palmeraie, louée pour 02 nuits pour y faire la fête » précise le communiqué avant de conclure que la Police Nationale veut « sensibiliser les jeunes sur la gravité et les conséquences de certains actes posés de façon insouciante » conclu le communiqué 

Il faut rappeler que ces derniers temps, les déclarations de cas d’enlèvement sont récurrentes à travers les réseaux sociaux. Cependant la véracité de ces déclarations posent souvent problème et certaines se relèvent fausses.

 

Marcos Podé 

Articles recommandés

FESTIMA 4 : Tout ce qu’il faut savoir sur la 4e édition du Festival du Quartier Maroc

Emmanuel Brou

Distinction : Le Bishop Ouattara Mohamed Idriss promu homme humanitaire en Côte d’Ivoire par l’assemblée nationale française

Bamba Mohamed

Interview : JMCA – Côte d’Ivoire : Alafé Wakili : ‘’Le cinéma comme vecteur de transmission de cultures africaines’’

Bamba Mohamed