ActualitéConcert

L’artiste-chantre Aïcha Traoré en concert live le 23 avril prochain

La mythique salle LOUGAH François du Palais de la Culture de Treichville sera en feu par les belles mélodies de L’artiste-chantre Aïcha Traoré, le 23 avril prochain à l’occasion du tout premier concert live de l’artiste.

Ce 12 Avril au palais de la culture, s’est tenu une conférence de presse pour le lancement officiel de ce spectacle déjà très attendu. L’artiste-chantre Aïcha Traoré, l’une des étoiles montantes de la musique religieuse entouré des promoteurs du concert dont le DG du palais de la culture M. KONE DODO et M. KARIM KONE DG de WENDY&CO, s’est soumise à la traditionnelle série de questions-réponses avec les hommes de médias et journalistes présents.

Si son succès tarde encore à exploser, Aïcha Traoré se dit confiant pour le RDV du le 23 avril et promet, aux spectateurs de relever ce défi du Palais de la Culture. Elle offrira à ses fans le privilège de déguster son 2ème maxi-single qui sortira à la même date.

«J’ai confiance en Aïcha Traoré car c’est une chanteuse qui a une voix, du charisme et elle est disciplinée. Elle a fait les scènes du Masa, du DJEGUELE FESTIVAL, des Nuits atypiques de Koudougou au Burkina, du Festival sur le Niger au Mali, etc.»,  A affirmé le DG du palais de la culture M. KONE DODO lui-même producteur de l’artiste.

L’artiste-chantre Aïcha Traoré  se fera accompagnée par d’autres talents sur la scène dont la chanteuse béninoise Faty, Doussou Bagayoko et un couple d’humoristes Odiennéka-Sénoufo, Abouba et Zimam.

Les tickets sont d’ores et déjà disponibles dans le réseau de vente habituel aux prix de 10.000 et 5.000 FCFA.

RDV est donc pris ce 23 avril à la salle LOUGAH François du Palais de la Culture pour vivre des moments de spiritualité et de joie après la fin du mois de Ramadan.

Emmanuel BROU

Articles recommandés

COCAN 2023 : Sory Diabaté rend sa démission

Emmanuel Brou

DJÉGUÉLÉ Festival : Boundiali vibre au rythme de la 6ème édition

Bamba Mohamed

Littérature : « La sphère aux alligators » : Quand le bien et le mal se livrent un combat dans un roman

Bamba Mohamed