ActualitéPeople

Bandele Fatim Grâce : parcours, âge, ambition, ce que vous devriez savoir !

Étudiante en Master 2 Droit des affaires et Fiscalité, Bandele Fatim Grâce s’ambitionne à réaliser son rêve d’enfant et par la même occasion démarrer divers projets pour la condition féminine.

Née le 25 juillet 1998, de nationalité ivoirienne, Miss Bandele Fatim est issue d’une famille de sept enfants, dont elle est la fille unique, la candidate est motivée pour participer au concours Miss Côte d’Ivoire.

Toujours souriante, drôle et simple, elle pouvait s’appuyer sur ces qualités pour atteindre l’étape finale.

D’un autre côté, à un niveau un peu secret, elle prétend être un peu sournoise et méfiante envers les personnes avec qui elle est sortie brièvement.

Lors d’un entretien, elle a eu à dévoiler son parcours professionnel, en affirmant ces projets à venir. “J’envisage une carrière d’avocate s’il plaît à Dieu”, a-t-elle précisée.

Poursuivant sur son parcours, Bandele Fatim a donné son point de vue concernant l’utilisation des réseaux sociaux et à inciter la jeunesse à faire beaucoup attention. ‘’Ça dépend, c’est à même temps un avantage quand l’on utilise les réseaux sociaux à bon escient, mais peut être nuisible lorsque son utilisation est à d’autres fins… J’incite tout un chacun à utiliser les réseaux sociaux pour tirer des profits tout en faisant attention à ce que cela ne soit pas un moyen de dépravation.’’

Dans ses projets pour l’image de la femme, elle veut lutter contre les violences faites aux femmes. Elle veut aussi aider les jeunes mères célibataires en Côte d’Ivoire.

Miss Fatim est très friande de cuisine africaine avec des plats comme le foutou à la sauce graine et elle aime le sport, notamment la natation qui, selon elle, est le sport par excellence.

Articles recommandés

Formation professionnelle : Une feuille de route pour l’avenir de la formation professionnelle en Côte d’Ivoire.

Dekouassi Akina

Cocktail de Saint Valentin avec bally spinto le vendredi 14 février à grand bassam

adminanoumabo

Vidéo: Obam’s « On Force Pas », le nouveau chouchou ivoirien

adminanoumabo