ActualitéMusique

Musique : Spyrow Fayaman en plein dans une « Vision Positive »

« C’est un album d’espoir. C’est pour apporter de la force à tous ceux qui veulent lâcher prise. C’est en quelque sorte mon vécu que j’essaie de relater, de sorte à ce que tout le monde, s’y retrouve. Il faut comprendre que dans la vie, lorsqu’on a la force et la santé, on peut tout accomplir. C’est un album d’espoir et de positivité parce que, penser positif, c’est garder la foi. » Voici en substance, les mots de l’artiste Spyrow Fayaman, pour justifier le titre de son nouvel opus « Vision Positive« .

Vision Positive est composé de 16 titres enregistrés entre Abidjan – Dakar – Bruxelles et Montpellier.

On note des featurings avec le chanteur de reggae, dancehall et rap français Daddy Mory, avec la chanteuse espagnole Ruth & la Isla Music et avec Jack Dely, lead vocal du groupe musical Les Woody. Cet album est « le fruit d’un long travail pour offrir un beau voyage musical avec toute la force et l’énergie » que dégage l’artiste.

Illiwablou, J’avance, Comme Avant, Touche pas à mes locks, On laisse couler la vibe feat Daddy Mory, Freedom, N’klôwô feat Jack Dely, Bia Saki, Melissa, You Raise Me Up, Quoi qu’il se passe feat Ruts Barreto, Nan Yakimy, Paquinou Pressé-Freedom-J’avance (version DUB) sont entre autres les 16 titres de « Vision Positive » pour un voyage dans la bonne vibration.

Rappelons pour terminer que dans sa stratégie de promotion de l’album, Spyrow Fayaman, donnera un concert live ce Samedi 13 Mai prochain à l’espace AZK sis à Cocody Blockhaus. Et ce, pour le plus grand bonheur des amoureux de la musique reggae.

QUI EST SPYROW FAYAMAN ?

Spyrow est un artiste-musicien reggae ivoirien de renom. Son talent, sa puissance vocale et sa forte personnalité sont là, quelques clés qui savent faire le maillage d’une carrière de plus en plus importante.

C’est en 1978 que l’histoire commence… à Bouaké, à la maternité du quartier Kôkô, dans la nuit du 18 octobre, un bébé particulièrement agité pousse son premier cri. Ses parents, originaires du centre du pays, le baptiseront, plus tard dans la pure tradition Baoulé, GOLY Amani Alain.

Celui qui prendra, plus tard, le pseudonyme de Spyrow Fayaman est-il désormais face à son destin ? Oui, mais il n’a peur de rien. Son père ne lui a pas appris le goût de la facilité.

C’est aussi un aventurier né. Et comme tous les aventuriers, il garde en toutes circonstances le sourire et la foi en la vie. Il enchaîne les petits boulots sans rechigner.

Articles recommandés

Politique : Au Mali, l’implication de la force antiterroriste dans la répression en question

adminanoumabo

Côte d’Ivoire : Orpaillage clandestin, la gendarmerie saisit d’importants matériels à Gueyo

adminanoumabo

SOCIÉTÉ : 25 jeunes filles interpellées par la brigade mondaine de la préfecture de police d’Abidjan à Marcory pour racolage actif

adminanoumabo