ActualitéSport

SPORT/CAN 2023 : Retour sur le parcours des Eléphants

La Côte d’Ivoire pays hôte de la 34è édition de la Coupe d’Afrique des nations CAF TotalEnergies revient de loin. Au moment de disputer une finale face au NIGERIA, retour sur une trajectoire semée d’embûches.

Tout avait pourtant bien démarré au soir du 13 janvier au sortir d’une cérémonie d’ouverture riche en couleurs. La Côte d’Ivoire n’a pas tremblé devant la Guinée-Bissau (2-0) avec des réalisations de Seko Fofana et Jean-Philippe Krasso.

Mais derrière, la machine Eléphants connait un premier accroc dans le choc du groupe A face au Nigeria. Les hommes de Jean-Louis Gasset connaissent des difficultés et perdent la rencontre 0-1. Il fallait relever la tête lors du dernier match de poules face à la Guinée équatoriale mais le Nzalang se révèle encore plus coriace. Les Éléphants encaissent un sévère 4-0 et sont quasiment éliminés de leur compétition.

Il faut attendre le dernier match de la phase de poules de tout le tournoi entre le Maroc et la Zambie pour que la Côte d’Ivoire (3 points) décroche une place de meilleur troisième, synonyme de qualification pour les huitièmes de finale.

Avant ce second tour, le staff des Éléphants est remanié. Emerse Faé prend la succession de Gasset débarqué après la lourde défaite face à la Guinée équatoriale. Face au champion en titre le Sénégal, la Côte d’Ivoire fait preuve de résilience.

Menée très tôt dans le match, Franck Kessié égalise en fin de match pour envoyer son équipe en prolongation puis dans les tirs au but. Avant de finalement l’emporter.

Direction les quarts de finale et un derby de voisins face au Mali. Le scénario est encore plus rocambolesque que face aux Lions de la Teranga.

Secoué par le carton rouge d’Odilon Kossounou avant la pause, mené au retour des vestiaires, le pays hôte fait dos rond et égalise à la 90è grâce à Adingra. Puis à la dernière minute des prolongations, Oumar Diakité délivre tout un peuple.

Face aux Léopards en demi-finales, Les Éléphants ont validé leur qualification grâce à une volée lobée improbable de Sébastien Haller à la 66e minute. De millions ivoiriens et de fans prieront que les différents scenario depuis les huitièmes de finale se répètent pour leur plus grand bonheur.

Articles recommandés

Éducation: La ville de Dabakala enregistre déjà 110 cas de grossesse en milieu scolaire

adminanoumabo

[Culture] KORHOGO N’TAINAI FESTIVAL 3 : RDV les 09 et 10 décembre à KORHOGO

Emmanuel BROU

Le meilleur artiste coupé décalé met fin à sa carrière et dit tout

Michel GNABLE