ActualitéAfrique

Mali: interdiction formelle de la consommation de la CHICHA

Après le Cameroun, le Mali vient d’interdire la consommation de la CHICHA. L’annonce de l’interdiction du narguilé divise les Maliens.

Si les défenseurs de la santé publique se félicitent de cette mesure, les commerçants et tenanciers de bars parlent d’une décision précipitée.

C’est le 15 août dernier que l’arrêté a été pris par le gouvernement donnant six mois aux bars à chicha pour fermer.

Le texte cosigné par six ministères, dont la Sécurité, la Santé et la Jeunesse, interdit l’importation, la distribution, la vente et l’usage de la chicha ou tout appareil similaire sur toute l’étendue du territoire national, “Nous devions être prévenus avant la publication du décret et avoir suffisamment de temps. Vous voyez dans le magasin, on a beaucoup de stocks ici, on n’a pas eu le temps de vendre ou quoi que ce soit quand on l’a financé”, dit un commerçant malien, mécontent.

Selon le tabacologue Salif Koné, une étude conduite dans des écoles de Bamako montre qu’à peu près 70 % des jeunes consomment de la chicha.

Articles recommandés

COVID-19 : Le groupe SODECI & CIE aux côtés des populations défavorisées de treichville.

adminanoumabo

Le gouvernement entame des travaux pour réduire les inondations dans le district d’Abidjan

Emmanuel Brou

Sommet de l’élevage d’Abidjan 2023 : RDV du 19 au 21 Mai 2023 au Palais de la Culture

Emmanuel Brou