Actualité Société

Société : Les membres de la Journée des Ivoiriens et Libanais (JIL) donnent le bonheur aux enfants démunis de l’orphelinat de Monga

Anoumabo - Journée des Ivoiriens et Libanais

Avec au total 85 enfants dont 50 filles et 35 garçons, l’orphelinat Jean Emmanuella de Monga située dans la capitale de l’Agneby Tiassa en l’occurrence Alépé a reçu a son sein la visite des membres de la Journée des Ivoiriens et Libanais le dimanche 20 Décembre.

Porteurs de bonnes nouvelles, Zuljanah Hussein Joumaa, en compagnie de plusieurs membres de l’association avec à leurs côtés une délégation du Lycée International Descartes ont débarqué à Monga les mains chargées de dons. Ces dons étaient essentiellement composés de vivres et non vivres. En effet, apporter sourire et assistance aux plus faibles étant le leitmotiv de la JIL, ladite association n’a pas voulu rester en marge au développement psychologique, physique et éducatif des pensionnaires dudit orphelinat.

Ainsi, les différents responsables notamment la fondatrice et le directeur de l’orphelinat ont tenu à traduire leur remerciement et leur gratitude vis-à-vis de l’association pour le choix porté sur leur structure avant de leur faire des doléances relatives à la construction et l’équipement de nouveaux locaux pour l’amélioration des conditions de vie des enfants.

Toujours s’inscrivant dans la même perspective, le Président de la Journée des Ivoiriens et Libanais (JIL) a affirmé ceci : «  Tout d’abord, je voudrais remercier toutes les personnes généreuses qui nous ont accompagnés pour offrir tous ces dons à cet orphelinat. Un grand merci au directeur de l’établissement « Descartes » Monsieur Coulibaly Patrice qui est venu personnellement nous soutenir durant cette action. Nous vous rappelons que la JIL n’est pas seulement un groupe de festivité, c’est aussi du social. C’est cette nature sociale qui nous a conduits jusqu’ici, à Alépé, dans cet Orphelinat, à partager notre amour et notre affection avec ces petits anges. J’invite tous mes frères et sœurs, ivoiriens et libanais, à ne pas oublier ces enfants. Si Dieu nous prête vie, nous ferons de notre mieux pour équiper le nouveau bâtiment de l’orphelinat, qui est est destiné à l’éducation de ces petits anges. Que Dieu bénisse et protège ces enfants innocents qui sont remplis d’amour, de joie et de bonheur. »

Une visite guidée du site des nouveaux locaux de la délégation a mis fin à la cérémonie qui fut riche en émotions.

Bamba Mohamed

Related posts

Culture/Un centre culturel pour enfant à Grand Bassam

Tiescolesultan225

La Compagnie Ivoirienne d’Electricité (CIE) célèbre l’anniversaire du DG d’Anoumabo.com

Michel GNABLE

Plusieurs artistes, la Croix-Rouge et Facebook lancent la campagne #AfricaTogether pour appeler à la vigilance face au Covid-19

Michel GNABLE