Actualité

Leadership Féminin : Queen Empire promeut le parcours des femmes leader

Queen Armanda est passionnée de développement personnel et d’entrepreneuriat féminin et elle se bat pour révéler le leadership qui se cache derrière chaque femme entreprenante. « Je crois à cette capacité régénératrice de l’écoute puis de la parole. Ecouter l’autre, c’est prendre le pouls et la parole, celle qui peut guérir une blessure. Car une parole juste et translucide s’appuie sur une vraie écoute », dit-elle. Pour ce faire, elle approche toutes les couches de la société ivoirienne à l’écoute des femmes. Elle recueille leurs besoins, leurs satisfactions et surtout leur modèle de combativité.

« Depuis trois ans, par petit bout, nous avons montré et fait parler des personnes battantes, surtout des femmes que nous connaissons. Elles entreprennent aussi bien que les hommes. Mais elles n’ont pas accès aux médias classiques et peu d’éclairage est fait sur leurs activités. Car elles sont le plus souvent discrètes et multi tâches », constate-t-elle. Dans un cadre presque informel, elle fait ses premières rencontres. Elle décide de les institutionnaliser. Queen Armanda s’entoure d’une petite équipe technique et monte de menus reportages sur la vie de ces femmes et filles qui se battent au quotidien.

Tout s’accélère avec l’arrivée de la pandémie de la covid-19 avec son corollaire de confinement. Queen Armanda dépoussière son projet et dès qu’il y a eu une accalmie, elle fonce. «Je voudrais faire quelque chose pour aider les jeunes femmes africaines à découvrir leur identité, à se prendre en charge et à prendre leur envol. Ces femmes tâtonnent encore dans les dédales de la société où elles peinent  à trouver leur voie dans notre société fortement masculine », explique-t-elle. La voie est tout trouvée pour la conceptrice. Elle institue une plateforme en ligne qui met en avant les braves femmes.

Queen Armanda diffuse sur sa chaîne YouTube le fruit de ses rencontres avec ces femmes-là. Ses capsules insufflent un souffle nouveau à la gent féminine africaine. D’autres s’en inspirent pour  prendre leur envol. Déclinées sous forme de reportage qu’elle publie deux fois par mois, Queen Armanda permet de découvrir des parcours ordinaires, exceptionnels et originaux de femmes. « Elles servent d’exemple pour montrer que tout est possible quand une femme (mère, fille, femme) se bat pour contourner le destin, pour définir une autre ambition que celle que la société lui impose », soutient-elle avant de préciser : « Et son courage et son abnégation vont faire naître certainement un espoir nouveau dans le cœur d’autres jeunes femmes ».

L’émission ‘’Queen Empire’’ (empire royal) vise à révéler et célébrer les modèles de réussite. Ce qui séduit les internautes, c’est que les belles, dynamiques, talentueuses et ambitieuses invitées de Queen Armanda dévoilent sans gêne leur parcours. D’une à l’autre, elles prennent goût au jeu et se livrent entièrement. Ce qui sert de levain aux abonnées (abonnés) de sa chaîne YouTube. Car, généralement l’itinéraire des dames interviewées inspire et appelle à ne jamais céder au découragement.

Chaque année, Queen Armanda espère recevoir les invitées de ses capsules diffusées au cours d’un dîner gala désigné ‘’La soirée des Queens’’. Au-delà du repas pris ensemble, ces femmes exemplaires rencontrent leurs fans ou d’autres femmes et des hommes pour un partage d’idées. Cela favorise les contacts B2B.

Le premier rendez-vous s’est déroulé le 29 octobre dernier à l’hôtel Ivotel d’Abidjan Plateau. « C’était une soirée d’hommage à reconnaître la bravoure de 12 femmes qui ont participé à la première saison de notre concept», dit la productrice de ‘’Queens Empire’’. Et elle poursuit : « C’était le moyen de faire le lancement officiel de ‘’Queen Empire’’ pour dire que nous existons bien. Cela nous a aussi permis d’avoir une petite visibilité. On a pu impacter positivement nos invitées ».

Effectivement, 12 reines comme Isabelle Anoh (médias), Ouli Pat (couture), Aude Yacé (élevage), Mylande Edoun-Odjo (Formation), Dr. Fernande Olivia N’goran (Pharmacie), Prisca (chanteuse), Kankou Samaké (Promotrice d’agence d’accueil), Corinne Maurice Ouattara (Santé et innovation), Edith Kouassi (Chef de projet), Roukayatou Saka (Informatique), Adjaratou Sourabié (vendeuse de Dèguè)… ont reçu des trophées. « Le but de cette cérémonie est de vous apporter une petite part de récompense, un chaleureux remerciement dans cette démarche inédite permettant de faire progresser avec force l’entreprenariat de la femme », avait expliqué Queen Armanda à ses convives. Au nom des lauréats, Mme Saka avait conclu son message par cette phrase motivante et encourageante : « Je voudrais à mon tour, dire merci à l’initiatrice de cette soirée qui magnifie la femme qui innove, qui ose. Il est possible de commencer quelque part et d’arriver quelque part».

Queen Armanda est à l’état-civil Armande Mireille Djécélé Ouli. Elle est titulaire d’un BTS comptabilité. Après sa qualification, elle abandonne les cours car ‘’je voudrais gagner de l’argent et prendre soin de moi’’. Juste un pause car après avoir développé une activité dans le bâtiment, Miss Ouli prend la route du Ghana pour suivre des cours de langues (anglais depuis deux ans).

Elle démarrera bientôt les tournages et les diffusions de la saison 2 de ‘’Queen Empire’’. En attendant, Queen Armanda lancera en mars 2022, la journée des pionnières. Ce sera une sorte de célébration des femmes qui ont marqué l’histoire de la Côte d’Ivoire. Une belle lucarne sera faite sur ces pionnières, ces devancières, ces mères. « C’est un clin d’œil que nous faisons à nos mamans, à toutes ces femmes africaines qui n’ont pas pu réaliser leurs rêves. Ce sont des vies volées, étouffées. Beaucoup ont renoncé à des carrières, des rêves, des visions par amour pour un homme. Elles voulaient construire une vie, un foyer, un nid sécurisé…», révèle Queen Armanda, un brin féministe.

Mike GiletsBleus

Articles recommandés

Journées Ongles et Beauté (Job) : Voulez-vous voir la Femme dans toute sa splendeur ? Rdv le 12 Août !

Michel GNABLE

OIJPP : Investiture de YOH Bozouzoua ambassadrice de paix

Emmanuel BROU

Concert: Oumou Sangaré Abidjan fait trembler bientôt

Marcos Podé