Actualité Social

Le Rotary Club Abidjan Golf fait don de kits d’allaitement à 4 centres de santé de la ville d’Abidjan

Sous l’égide du Rotary Club Abidjan Golf, s’est tenue ce samedi 17 octobre 2020 une action communautaire dénommée « Don de kits d’allaitement  » à 4 centres de santé de la ville d’Abidjan notamment  : (i) L’unité SMK (Soins Mères Kangourou) du CHU de Treichville ; (ii) le CSU COM  Arras ; (iii) CSU COM Akouédo Attié  et (iv) CSU COM Abobo.

Cette cérémonie de remise réalisée par le Rotary Club Abidjan Golf dirigée par Mme  Geneviève SERI, a été organisée en partenariat  avec le Programme National de Nutrition (PNN) représenté par son Directeur M. OKA Kouamé  et l’entreprise SHARE représentée par sa Directrice Mme YAPO.  Elle visait comme objectif de sensibiliser les mères aux bienfaits de l’allaitement exclusif et à la prévention du cancer.

Il faut noter que ce don de kits d’une valeur de 500.000 F CFA fait suite à la  conférence sur l’allaitement réalisé par le PNN au mois de septembre 2019 à la faveur de laquelle l’entreprise SHARE avait offert des kits d’allaitement au club pour soutenir son programme d’activité.

Pour rappel la santé de la mère et de l’enfant est un axe stratégique pour le Rotary International, c’est la raison pour laquelle, sa Présidente et son club envisage de poursuivre un partenariat avec le PNN en vue de répondre aux besoins matériels, nutritionnels, de formations, exprimées par l’unité SMK dont la particularité est l’application de la méthode Kangourou utilisée pour la survie des bébés avec un poids inférieur à 1kg.

Il faut noter une véritable mobilisation des mamans qui ont réservé un accueil chaleureux à la délégation officielle dans chacun des centres visités.

Mike Gilets Bleus

 

Related posts

Sport/Football : la Côte d’Ivoire perd une place au classement FIFA

Emmanuel BROU

Bédié, Serge Beynaud, Le pasteur Guy Vincent…au cœur d’un scandale de véhicules non immatriculés

Michel GNABLE

Afrique du sud:Le ministre sud-africain de l’intérieur victime d’un chantage à la « sextape »

Michel GNABLE