ActualitéProcès

Genocide Wê: La prison à vie requise pour Amadé Ouremi

Le verdict est tomber ce mercredi 14 avril 2021 dans l’affaire des tueries de Duekoué au tribunal d’Abidjan plateau.

Après plusieurs jours de procès le procureur a requis la prison à vie pour Ouedraogo Rémi dit Amadé Ouremi auteur désigné de ce que l’on appelle le « génocide Wê ».

Prenant la parole le procureur a requis la plus lourde des sentences prévue par la notre loi « la prison à vie sans condition de remise de peine » a-t-il réclamé ce mercredi 14 avril dans l’affaire des tueries de duékoué carrefour, pendant la crise post-électorale.

Cependant, il faut noter que l’opinion publique est restée sur sa faim. En effet, pendant les séances du procès, l’accusé a demandé au juge de lui permettre de citer des noms car il n’était pas seul et qu’il n’était qu’il simple exécutant.  Cela a suscité de vives polémiques autour de ce procès inédit. Ainsi l’opinion publique attendait que le juge permette à l’accusé de mentionner ces noms dont il parle. Mais au final, l’accusé n’a pas eu le droit de citer ces noms. L’on se pose donc la question de savoir, qui ou qu’est ce qui a empêché Amadé Ouérémi de parler? La question reste posée. Cependant, une chose est sure, Ouedraogo Rémi dit Amadé Ouremi ne peut être seul auteur d’un genocide qui a fait plus de 300 morts officiellement pendant la crise post électorale. Notre justice est compétente et nous osons espérer que pour  la justice envers la victime, d’autres auteurs et commendataires comparaîtront à la barre.

Marcos Podé

Articles recommandés

Motown Gospel Africa Festival : Les chantres prometent une explosion d’onction

Emmanuel BROU

Festival de Cannes : Siandou Fofana et Françoise Remarck vendent l’offre du Ciné-Tourisme sur La Croisette

Bamba Mohamed

A+ Ivoire : Une rentrée encore « plus proche » des populations ivoiriennes

Bamba Mohamed