Actualité

[Economie] Léonce Yacé, DG NSIA Banque CI : « la concurrence des autres acteurs ouest-africains nous stimule »

Plus d’une décennie après son entrée sur le marché ivoirien, NSIA Banque Côte d’Ivoire est d’ores et déjà devenue un acteur incontournable du paysage bancaire national. Une réussite à mettre en partie au crédit de Léonce Yacé, son directeur général depuis juillet 2017, dont la reconduction à la tête de filière bancaire ivoirienne le 1er septembre dernier témoigne de la confiance que lui accorde le géant ‘’bancassureur’’ aux ambitions panafricaines.

2022 a été une année faste pour NSIA Banque sur le très stratégique marché ivoirien, principale économie ouest-africaine. De 14,7 milliards de FCFA au troisième trimestre 2021, le résultat net de la banque a grimpé à 15,1 milliards au troisième trimestre 2022. De quoi réjouir Léonce Yacé, qui souligne que « ces chiffres sont cohérents avec le plan stratégique 2022 – 2026, qui prévoyait 25 milliards de F CFA de bénéfice net en 2022 », alors que le bénéfice net du groupe s’est élevé, pour l’année 2021, à 24 milliards de FCFA.

Dans le même temps, Léonce Yacé peut se targuer d’avoir durablement assaini les finances de la banque, le portefeuille de créances toxiques étant passé de 114 milliards de FCFA en 2020 à 79 milliards de FCFA en 2021 et les engagements non performants ne dépassant désormais plus les 6 milliards de FCFA. Autre sujet de satisfaction, le rétablissement du cours de bourse de NSIA Banque après plusieurs années de volatilité, l’action étant repassée au-dessus des 5 000 FCFA depuis le second trimestre 2021. Une réussite d’autant plus enviable dans un contexte contraint par la sortie de crise sanitaire, les bouleversements économiques internationaux mais aussi, à l’échelle ivoirienne, l’adoption de nouvelles règlementations bancaires.

 2022, vers une consolidation des acquis

Les spécialistes du secteur, quant à eux, accordent un satisfecit à la stratégie de NSIA Banque Côte d’Ivoire. « Dans cette période si mouvementée, nous avons réussi à conserver la confiance des observateurs internationaux », se réjouit ainsi Léonce Yacé, qui précise que l’agence de notation Bloomfield Investment a maintenu la note d’A+ sur le long terme pour NSIA Banque Côte d’ Ivoire, «signe de la solidité et de la pertinence de la stratégie du groupe». Une étape franchie avec succès que la direction générale de NSIA veut faire fructifier. Dans une interview accordée au magazine Jeune Afrique le 19 octobre, Jean Kacou Diagou, fondateur et grand patron du groupe NSIA, maison-mère de NSIA Banque CI, assume vouloir « placer NSIA Banque Côte d’Ivoire dans le trio de tête, et même en faire la numéro deux de la place d’Abidjan ».

A terme, Jean Kacou Diagou ne cache ainsi pas son ambition de détrôner l’actuel second ivoirien, la Banque Atlantique Côte d’Ivoire, filiale du géant marocain Banque centrale populaire. Avec un bilan de 1 649 milliards de F CFA, NSIA Banque Côte d’Ivoire se situe encore à la cinquième position ivoirienne, derrière Ecobank Côte d’Ivoire, dont le bilan s’élève à 1 685 milliards de F CFA et Coris Bank International, avec 1 842 milliards. Si d’un point de vue purement comptable, NSIA Banque CI n’est pas si loin de ses principaux concurrents, la route est encore longue pour consolider définitivement sa place sur le marché ivoirien. Mais « la concurrence des autres acteurs ouest-africains est particulièrement stimulante et nous oblige à adopter une démarche d’innovation continue et de diversification de nos offres clients », souligne, confiant, Léonce Yacé.

Une stratégie ambitieuse à moyen-terme

Un objectif « ambitieux », selon Jean Kacou Diagou, auquel devra répondre le plan Altitude 2022–2026, qui aspire à faire entrer NSIA Banque Côte d’Ivoire dans une nouvelle dimension. Décliné en cinq parties, il devrait accroître le portefeuille clients de la banque, en améliorer la rentabilité et la maîtrise des risques, tout en déployant des standards élevés de bien-être au travail et en renforçant la communication de la banque auprès de sa clientèle et des acteurs financiers régionaux. « Début juillet, une grande rencontre d’échanges a été organisée avec les acteurs économiques de l’UEOMA pour leur exposer notre stratégie de long-terme et démontrer notre résilience », explique ainsi Léonce Yacé.

Pour conquérir de nouvelles parts de marché, le groupe a de longue date multiplié les initiatives pour accroître sa clientèle sur un marché déjà très concurrentiel, en associant un très fin maillage du territoire à une numérisation accrue de ses services clients. « Il est hors-sol de penser la banque physique déconnectée du monde numérique. Nous comptons aujourd’hui 83 agences sur le territoire ivoirien et un bureau à Paris pour la diaspora, tout en développant une solution viable de banque à distance en amélioration continue qui agit en synergie avec nos implantations physiques » détaille Léonce Yacé.

La forte croissance de NSIA Banque

Un progrès notable, pour une banque qui ne comptait que 20 agences en 2012. Plus encore, la banque souhaite s’intégrer plus durablement à l’économie réelle. Une stratégie qui répond à la philosophie fondamentalement panafricaine du groupe, dont Monsieur Yacé rappelle que « le projet d’entreprise est africain et que la majorité des capitaux sont détenus par des investisseurs africains ».

Plus largement, NSIA Banque Côte d’Ivoire se positionne sur le marché de l’accompagnement des TPE et PME ivoiriennes en intégrant aux questions de financement une puissante dimension conseil. En mars dernier, NSIA Banque Côte d’Ivoire a ainsi signé une convention-cadre de partenariat avec la Société de Conseil et d’Assistance aux PME de Côte d’Ivoire. Une stratégie qui répond, selon Léonce Yacé, à la philosophie de la banque : « Les PME et les TPE restent les principaux vecteurs qui autorisent une solide croissance économique en Côte d’Ivoire. Elles ont vocation à devenir le cœur de notre tissu économique. Mais elles ont besoin d’accompagnement pour leur développement et d’innovation pour leur mécanisme de financement. C’est précisément notre rôle de banque au service de l’économie réelle ».

NSIA Banque fait des acquisitions à un rythme soutenu

A long-terme, NSIA Banque prévoit de conquérir d’autres pays. Jusqu’à présent, le rythme était plutôt soutenu. En 2017, NSIA Banque n’était présente que dans deux pays. « Nous sommes désormais implanté dans trois pays où nous bénéficions de filiales de plein exercice (Côte d’Ivoire, Bénin et Guinée), ainsi que deux succursales, au Sénégal et au Togo. A terme, l’élargissement de notre couverture pays demeure une stratégie prioritaire à l’échelle groupe », promet Léonce Yacé.

Mike GiletsBleus

CONTACTS

Siège social: CI – Abidjan Marcory, Anoumabo (200 mètre du virage de l’Hôtel Alagon)
Tel: +225 21 48 62 61
Mob: +225 49 01 94 08 / 51 62 46 66
E-mail: anoumabo.com@gmail.com / Info@anoumabo.ci
Ouverture: Lundi-Vendredi: 08:00 – 18:00
Samedi: 08:00 – 14:00