Anoumabo.com
  • Home
  • Actualité
  • Côte d’Ivoire : Lutte contre le racket des forces de l’ordre, voici la trentaine de barrages routiers autorisés depuis 2012
Actualité Annonce Sécurité

Côte d’Ivoire : Lutte contre le racket des forces de l’ordre, voici la trentaine de barrages routiers autorisés depuis 2012

Le phénomène de racket des forces de l’ordre que l’on croyait réduit semble être revenu au galop au point que les autorités sécuritaires en ont fait de son éradication une priorité.

En effet, le procureur militaire Ange Kessi a annoncé jeudi la levée et la destruction de tous les barrages illégaux qui poussent à travers la capitale économique et les villes de l’intérieur du pays.
Ceci dans le but d’assainir le milieu des forces de défense et de sécurité ivoirienne qui s’adonnent à cette pratique sur les automobilistes, les motocyclistes et cyclistes dans les rues et pistes urbaines et rurales.
Pour ce faire, Ange Kessi a tenu à rappeler qu’il n’existe que 33 barrages autorisés par le gouvernement depuis 2012 sur l’ensemble du territoire ivoirien.
Pour rappel, le commissaire du gouvernement avait entamé une tournée en août pour sensibiliser les forces de l’ordre à l’abandon du racket sous peine de se voir infliger des sanctions pénales voire la radiation.
Voici la liste des 33 barrages autorisés par le gouvernement depuis 2012 :
Abidjan – Gagnoa – Touba
Elibou – Daloa – Odienné
Yamoussoukro – Séguéla – Minignan
Bouaké – Mankono – Tiefinzo
Niakara – Boundiali – Abengourou
Korhogo – Tengrela – Bondoukou
Ferkessédougou – Tabou – Bouna
Ouangolodougou – Duekoué – Doropo
Pogo – Toulepleu – Aboisso
San-Pedro – Danané – Noé
Soubré – Man
Source : Tribunal militaire d’Abidjan la page

Facebook Comments

Related posts

Sounakari 2020: L’entreprise NBCI fait don aux mosquées du District d’Abidjan

Michel GNABLE

Blanche Bailly – Ton pied, Mon pied (Vidéo Officielle ) à télécharger sur Anoumabo.com

Michel GNABLE

Les Miss Orangina reçoivent leur chèque

Michel GNABLE