Drame

Coronavirus : Pékin ouvre une enquête après la mort du médecin lanceur d’alerte

Une enquête a été ouverte par Pékin, vendredi, après le décès du médecin Li Wenliang. C’est lui qui a alerté sur l’apparition d’un coronavirus dans le centre du pays, ce qui lui avait valu d’être convoqué par la police fin décembre.

Le pouvoir chinois a annoncé, vendredi 7 février, l’ouverture d’une enquête sur Li Wenliang, défunt médecin de Wuhan, foyer du coronavirus. Fin décembre, il avait été accusé de propager des rumeurs par la police chinoise, après avoir alerté sur l’apparition de ce nouveau virus dans le centre du pays.

Dans un communiqué, l’organe du Parti communiste chinois (PCC) au pouvoir, chargé de lutter contre la corruption, a annoncé l’envoi d’une équipe à Wuhan « pour mener une enquête exhaustive sur les circonstances entourant le docteur Li Wenliang, telles qu’elles ont été rapportées par les masses ».

Dans un message électronique adressé à ses collègues, cet ophtalmologue avait fait état de l’apparition d’un coronavirus dans la ville de 11 millions d’habitants. Il avait pour cela été convoqué par la police, qui l’avait accusé de propager des rumeurs avec sept autres personnes. Il fait désormais figure de héros national face à des responsables locaux accusés d’avoir caché les débuts de l’épidémie.

France 24

Articles recommandés

Un couple européen fugitif, interpellé à Abidjan, extradé vers la Belgique

adminanoumabo

DRAME AU BURKINA FASO: 36 civils tués dans une attaque terroriste

adminanoumabo

FRANCE : Un incendie a ravagé la cathédrale la cathédrale de Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes

adminanoumabo