Anoumabo.com
  • Home
  • Actualité
  • Affaire Magic Diezel à Tempo: le Message du Duo pour éclairer les internautes
Actualité Annonce People Showbiz

Affaire Magic Diezel à Tempo: le Message du Duo pour éclairer les internautes

Suite à la grosse polémique que fait face l’animateur Didier Bléou après l’émission TEMPO du samedi 08 février 2020, celui-ci est sujet d’insulte par les internautes. Le groupe Magic Diezel dans un post sur leur page Facebook a tenu à éclairer les uns et les autres sur cette histoire tout en exprimant sa reconnaissance envers la RTI.

Nous tenons à rassurer les uns et les autres, que contrairement à ce qui se raconte sur la toile au sujet de notre dernier passage à tempo, il ne s’agissait nullement d’une volonté de censurer une quelconque partie de notre chanson. Le groupe a toujours bénéficié du soutien sans faille de la RTI et ce depuis ses débuts. Nous avons participé à plusieurs émissions de la RTI avec la même chanson sans qu’elle ne fasse l’objet de censure, il ne saurait donc être différent avec tempo qui est aussi une émission de la RTI.

En effet, nous étions le dernier groupe à passer et l’émission était à son terme, il fallait donc rendre l’antenne. Mr Didier Bleou, l’animateur a donc pris le micro pour non seulement annoncer la fin de l’émission mais aussi chanter avec le groupe qui s’apprêtait à clôturer l’émission.

Il faut noter que chaque artiste a obligation de déposer son support avant son passage à l’antenne alors si notre chanson posait un quelconque problème, la réalisation nous l’aurait signifié avant notre passage.

Merci à la RTI qui nous a toujours soutenu.
Merci à nos fans
Merci à tous ceux qui aiment le groupe Magic Diezel.

Vive le ZOUGLOU, vive la Côte d’Ivoire.

Magic Diezel.

Emmanuel BROU

Facebook Comments

Related posts

Tecno Mobile/ Le Phantom 8 est officiellement lancé en Côte d’Ivoire

Tiescolesultan225

Téléchargez le single “Polossé” de KOUNDOU WAKA

Tiescolesultan225

Mode: Koné Salimata lance la neuvième collection de Basin “Collection Diamant”

Michel GNABLE