Actualité Sécurité Uncategorized

Académie internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT) : Adoption à l’unanimité du projet de loi portant ratification de l’ordonnance portant création de l’académie internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT)

La Commission Sécurité Défense de l’Assemblée Nationale a adopté à l’unanimité le projet de loi portant ratification de l’ordonnance portant création de l’AILCT.

Le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, M. Téné Birahima Ouattara était, ce mardi 25 janvier 2022, devant les députés de la Commission Sécurité Défense de l’Assemblée Nationale présidée par l’honorable Koné Lassina Cardozi, pour l’examen du Projet de loi portant ratification de l’ordonnance N° 2021-431 du 08 septembre 2021 portant création de l’Académie Internationale de Lutte Contre le Terrorisme (AILCT) qui a été adopté à l’unanimité des membres de la commission présents.

Il ressort de l’exposé des motifs présenté par l’émissaire du Gouvernement, M. Téné Birahima Ouattara, que l’environnement sécuritaire dans la région sahélo-saharienne est caractérisé par la menace terroriste avec des actes d’extrémisme violents, initialement localisés dans les pays sahéliens, qui commencent à s’étendre vers les pays du Golfe de Guinée et notamment en Côte d’Ivoire, comme en témoignent les attaques terroristes à Grand-Bassam, en mars 2016, et celles plus récentes à Kafolo en juin 2020 et mars 2021.

C’est dans ce contexte, afin d’éradiquer cette menace, qu’il a été décidé de créer une Académie Internationale de Lutte Contre le terrorisme (AILCT) à vocation régionale, inaugurée le 10 juin 2021 et dotée d’une personnalité morale et d’une autonomie financière. Pour ce faire, deux accords vont être signés entre le Gouvernement de la République de Côte d’ivoire et celui de la République Française. Le premier, signé le 21 décembre 2019, relatif au projet de coopération et dénommé « Académie Internationale de Lutte Contre le Terrorisme », définit les objectifs et les modes d’action. L’un des objectifs de cette importante institution est de contribuer au développement des capacités de lutte antiterroriste de tous les acteurs. Initiative commune franco-ivoirienne portée en 2017, lors du Sommet de Pau par les Présidents Emmanuel Macron et Alassane Ouattara, elle vise à développer les capacités des Etats de la région à apporter une réponse globale à la menace terroriste qui s’y développe. Le second accord, signé le 10 juin 2021, est relatif à son organisation et à son fonctionnement.

Rappelons que c’est « en application de la loi de finances N° 2020-972 du 23 décembre 2020 portant Budget de l’Etat pour l’année 2021, par laquelle l’Assemblée Nationale a autorisé le Président de la république à prendre par ordonnances, pendant la gestion 2021, des mesures relevant du domaine de la loi, pour l’exécution de son programme en matière économique et financière, l’ordonnance N°2021-431 du 08 septembre 2021 portant création de l’AILCT, a été adopté par le Conseil des Ministres en sa séance du 08 septembre 2021 et signé par le Président de la République ».

Afin de se conformer aux dispositions de l’article 106 de la Constitution, il était impératif de déposer ce projet de loi de ratification qui comporte un article unique devant le Parlement, avant la session parlementaire.

SOURCE: CELCOMDÉFENSE

Articles recommandés

Qui est awa Kone la vendeuse de produits qui fait le buzz ?

adminanoumabo

La chantre Claire Bahi va être consacrée Pasteur ce Samedi

Michel GNABLE

Vidéo: Obam’s « On Force Pas », le nouveau chouchou ivoirien

adminanoumabo