Mode

Mode : ‘Grain de mode 2’ ou l’expression pratique de l’entreprenariat féminin

Mettre en avant l’entreprenariat féminin, à travers une la formation et la mise à l’épreuve de la gente féminine, c’est tout le sens de ‘GRAIN DE MODE‘. C’est un événement qui a pour but de mettre en lumière le talent des jeunes filles stylistes, modélistes et créatrices de mode. La deuxième édition de cette activité ‘fashion’ a eu lieu le samedi 28 novembre dernier à Bushman-Café.

Plusieurs personnalités du monde de la mode ont rehaussé de par leur présence cette activité. On peut citer entre autre Michèle Yakice, fondatrice de l’Ecole Internationale Professionnelle Michèle Yakice, Manon KARAMOKO, présidente directrice générale de UNILEVER CI, par ailleurs, marraine de l’événement, Ouli Patricia, styliste modéliste ivoirienne et bien d’autres.

Michèle OKEI, directrice du centre des métiers de l’école internationale professionnelle MICHÈLE Yakice, la promotrice a traduit toute sa gratitude et ses remerciements à l’endroit de toutes les personnes présentes et ses partenaires sans qui la mise en œuvre de cette activité serait beaucoup plus difficile. Elle a ensuite situé le cadre dans lequel s’inscrit cette deuxième édition de présentation des collections et des marques des jeunes entrepreneures de grain de mode. En effet, ‘grain de mode‘ est le premier incubateur de mode en Afrique de l’ouest. Il a été créé dans le but d’apporter un soutien aux jeunes passionnés de mode en fin de formation tout en leur offrant une lucarne d’expression de leur compétence artistique. « L’année dernière, nous avons donner cette chance à 8 jeunes entrepreneures qui aujourd’hui continuent de poursuivre leur métier. Pour cette deuxième édition, nous avons 6 femmes de valeur qui s’inspirent des pionnières de la mode que notre pays a eu la chance d’avoir. Elles ont au cours de leur incubation qui a duré 12 mois continué de se perfectionner dans les domaines suivants : stylisme, modéliste, le digital, la prise de parole en public et la création de marques. Ainsi, nous avons pris l’initiative de mettre en place cette compétition car pour nous, au delà du genre, se trouve la compétence. » A-t-elle justifié.

Rappelons pour terminer l’ordre de passage des différentes créatrices et leurs marques. Il s’agit de TOURE ROUGUIATOU qui a présenté la marque GIGI CREATION. À sa suite, SALIFOU DAKROME MYRIAM a mis en avant la marque MYRIAM. Le troisième défilé était celui de AKE ADJE CHIMENE de la marque CHIMENE AKE. La marque GRID CREATION était l’affaire de DAH DEGUNEON INGRID. Le cinquième passage notamment la marque ASANYAH était celui de la créatrice BOILIE EKOA SANDRINE et pour terminer, KONE FANTA a à son tour sublimé la salle avec sa marque MISS KAYLEEN.

Le trio gagnant qui est MISS KAYLEEN, GIGI CREATION et GRID CREATION est reparti les mains chargées de présents. Le prix de la meilleure entrepreneure de l’édition 2021 est revenu à Koné Fanta qui est repartie avec plusieurs prix. 1 machine à coudre offerte par la marque BF (partenaire de l’événement), 1 machine à coudre par la créatrice Ouli Patricia, la somme de 100 milles francs de la part de Michèle Yakice et 150 milles francs de la marraine Manon KARAMOKO.

Bamba Mohamed

Commentaire via Facebook

Articles recommandés

Masa 2020: La Mode est au Rendez-vous

adminanoumabo

Le styliste Ibrahim Kamissoko offre un déjeuner à ses partenaires et collaborateurs…

adminanoumabo

Love: Ariel et son amoureuse mannequin, Awa Sanoko se séparent

Michel GNABLE