Actualité Education

Enseignement Supérieur : l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) s’enracine profondément en Côte d’Ivoire

En visite officielle en Côte d’Ivoire, le Recteur de l’AUF annonce des innovations majeures.

Lundi, 11 0ct 2021- En visite officielle en Côte d’Ivoire du 11 au 15 octobre, le Recteur de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), Professeur Slim Khalbous a rencontré le lundi 11 octobre 2021, les responsables des 18 établissements d’enseignement supérieur membres de l’AUF en Côte d’Ivoire pour échanger sur la nouvelle stratégie 2021- 2025 de l’agence qui a été adoptée, récemment, à Bucarest.

La rencontre a eu lieu à l’Amphithéâtre Mamadou Coulibaly de l’Ecole normale supérieure (ENS) d’Abidjan en présence du Directeur de cabinet adjoint du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, des présidents des universités de Man, PELEFORO Gbon Coulibaly de Korhogo, Jean Lorougnon Guéde, Nangui Abrougoua , du Vice Président de l’Université Félix Houphouët Boigny et du directeur général de l’ENS.

Prof. Slim Khalbous, a dans son intervention, expliqué que sa présence en Côte d’Ivoire répond à un objectif précis, celui de réfléchir sur la meilleure stratégie pour l’AUF en Côte d’ivoire. « Ma visite est un séjour de travail, une visite pour voir avec vous (la communauté universitaire ivoirienne) dans quelle mesure nous pouvons le mieux possible opérationnaliser la meilleure stratégie de l’AUF en Côte d’Ivoire », a-t-il dit.

Poursuivant le recteur de l’AUF a annoncé des innovations qui visent à donner « une bonne visibilité de l’Agence ». Ainsi il a indiqué que le concept Francophonie scientifique apparait « plus large et intégrateur ; cela donne une conception plus globale de la formation ».

Selon le recteur de l’AUF, « il est important qu’on œuvre tous à la bonne visibilité de cette nouvelle orientation » qui part de la période de 2021-2025.

Outre cette conception, Prof. Slim Khalbous a annoncé que l’AUF envisage une approche qualitative de la nouvelle stratégie 2021-2025, sous l’angle dit de « standard-adapté » qui vise à définir les formations en fonction des besoins de chaque pays.

A cela, l’hôte de la Côte d’Ivoire a fait savoir qu’il faut envisager désormais des grands projets structurants, à l’image des Centres numériques où « une refonte profonde est envisagée ». .

Autre projet en vue, est celui d’une création d’une plateforme mondiale dès 2022, non sans occulter un autre projet d’envergure, celui de l’employabilité des apprenants qui sortent des universités.

« Dans la nouvelle stratégie, on veut aussi soutenir les publications scientifiques. Soyez donc des acteurs de ces nouvelles transformations », a recommandé M. Slim Khalbous, tout en concluant que l’AUF entend ainsi renforcer son influence en Côte d’Ivoire en transformant le Bureau AUF Côte d’Ivoire en Bureau pays.

Notons qu’à l’issue de cette rencontre, le Centre d’Employabilité Francophone (CEF) d’Abidjan a été inauguré et une convention d’hébergement a été également signée entre l’AUF et l’Ecole normale supérieure (ENS).

 Au nom des ministres Mariatou Koné de l’Eduction nationale et de l’Alphabétisation, et de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le prof Adama Diawara, le directeur de cabinet adjoint, Prof. Djakalia Ouattara a exprimé la joie de la Côte d’Ivoire de recevoir le Recteur de l’AUF, ce qui traduit « l’excellente collaboration entre notre pays et l’Agence ».

Pr. Djakalia n’a pas manqué de saluer ces différentes transformations, notamment la création du Bureau Pays en Côte d’Ivoire, « ce qui consolide la présence de l’AUF dans chacun des Etats membres. « Nous saluons cette initiative, et c’est une fierté pour le pays », a-t-il dit, précisant que l’AUF est un outil de formation et jouera un rôle important pour le succès des réformes en vue du système de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique de Côte d’Ivoire.

Le porte-parole des hautes autorités des institutions membres de l’AUF, le Prof.Adama Coulibaly président de l’université PELEFORO Gbon Coulibaly de Korhogo et le directeur de l’ENS, Prof. Ouattara Lassiné ont salué le rôle important que joue l’AUF en Côte d’Ivoire. Ils ont relevé les actions concrètes menées par cette Agence auprès de la communauté universitaire ivoirienne.

 Notons qu’à l’issue de cette rencontre, le Centre d’Employabilité Francophone (CEF) d’Abidjan a été inauguré et une convention d’hébergement a été également signée entre l’AUF et l’Ecole normale supérieure (ENS).

Aussi, des échanges approfondis autour de la stratégie de l’AUF et de la Francophonie scientifique ont-ils dominé cette première étape de cette mission marquée par une série de rencontres du Recteur avec plusieurs acteurs stratégiques du monde universitaire, politique et économique de la Côte d’Ivoire.

Le mardi 12 octobre, le Recteur participe au comité de pilotage de l’Université virtuelle de Côte d’Ivoire (UVCI) au côté du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Adama Diawara.

Le mercredi 13 octobre, le Prof. Khalbous, se rendra au Ministère des Affaires Étrangères de l’Intégration Africaine et de la Diaspora pour une signature officielle de l’accord de siège AUF – Côte d’Ivoire.

Le jeudi 14 octobre, il prendra part avec Mme Mariatou Koné, ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation à la cérémonie de clôture du Comité national ‘’IFADEM-PAPDES’’.

Slim Khalbous, Professeur des Universités en Sciences de Gestion et Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique en Tunisie d’août 2016 à décembre 2019, est devenu le 8 décembre 2019, Recteur de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF). Élu par le Conseil d’administration de l’AUF pour un mandat de quatre ans, le Professeur Slim Khalbous assure la direction générale exécutive de l’Agence.

Il est titulaire d’un Doctorat en sciences de gestion (2000), d’un DEA en gestion d’entreprise de l’Université de Toulouse (1994) et d’un DEA en Sciences Politiques de l’Institut d’Études Politiques de Toulouse (1996). Le Professeur Slim Khalbous a publié́ plusieurs articles dans le domaine du management interculturel, de l’esprit d’entreprise et de la communication marketing. Il est le premier africain à présider cette Agence.

L’AUF est le premier réseau universitaire au monde avec 990 établissements membres dans 118 pays, et 59 implantations réparties sur les cinq continents.

CERCOM MESRS

Commentaire via Facebook

Related posts

Portrait : Cheick Yvhane : Ce jeune qui s’impose sur la scène médiatique ivoirienne

Bamba Mohamed

La police du 34ème Arrondissement d’Abobo Baoulé Interpelle un malfrat solitaire armé de couteau.

adminanoumabo

PRIX NATIONAL D’EXCELLENCE CIE DU MEILLEUR ELEVE 2021 : la CIE honore les élèves de la Côte d’Ivoire

Bamba Mohamed