Actualité Annonce

Afrique/Téléphonie: L’offensive asiatique

Poussive au début de la décennie, l’offensive menée par les géants asiatiques de la téléphonie sur le continent africain s’est fortement accentuée ces dernières années. Au point d’en devenir aujourd’hui, les leaders incontestés.

Si au niveau mondial, la bataille pour le contrôle du très lucratif marché de la téléphonie mobile fait rage entre les deux géants Samsung et Apple, dont la sortie prochaine du nouveau « iphone 13 » en septembre fait déjà grand bruit. Le secteur de la téléphonie mobile africaine, quant à lui, reste fortement dominé par des marques d’origine asiatique, notamment Tecno, Infinix, Huawei ou encore Xiaomi pour ne citer que celles-ci.

Déjà en 2020, le rapport du cabinet d’études asiatique Counterpoint Research classait les marques Tecno, Itel et Infinix, toutes détenues par le chinois Transsion, dans le top 5 des smartphones les plus vendus sur le continent avec un total cumulé de 37% de part de marché. Loin devant Samsung et Apple respectivement 2e et 8e de ce classement avec 15% et 1% de parts de marché.

Une percée fulgurante de ces entreprises qui s’explique en grande partie par la stratégie d’invasion lancée sur le continent africain.

« Depuis 2010, les marques asiatiques se sont littéralement lancées dans une ruée vers le continent africain et plus précisément sur l’Afrique noire » explique Manon Dewulf, Responsable Publicité chez CoinAfrique.com, dont la plateforme de vente en ligne vient de signer un  contrat de visibilité avec la marque Infinix.    

« Bien qu’élargie à tous les secteurs d’activités (bâtiments, automobiles, agroalimentaire, électroménager, etc…), la présence asiatique reste beaucoup plus marquée dans le secteur de la téléphonie mobile où l’on constate un renforcement du positionnement de ces marques ces dernières années. Ouverture de nouvelles usines d’assemblage et succursales, vulgarisation de services SAV de qualité, campagnes de communication innovantes, excellent rapport qualité/prix, nettement en deçà des prix du marché et accessibilité au plus grand nombre sont autant d’arguments qui ont achevé de convaincre sur les ambitions des pays du Dragon pour le continent » ajoute-t-elle.

Dans un contexte de crise sanitaire mondiale, l’Afrique est considérée l’un des marchés les plus dynamiques du secteur. Même si les perturbations liées à la Covid19 ont entraîné une baisse de 10% des ventes, l’on évalue toutefois le nombre d’utilisateurs de smartphones à 660 millions en 2020 contre 330 millions en 2016, soit une augmentation de 55% selon le cabinet Deloitte.

De quoi donc, rassurer les entreprises asiatiques dans leur politique de conquête du continent.

Mike GiletsBleus 

Commentaire via Facebook

Related posts

Le groupe révolution annonce son concert TOUT VA BIEN

adminanoumabo

[PEOPLE]M’Baye Niang: Je préfère être ruiné par une femme blanche qu’une de mes sœurs africaines

adminanoumabo

Accident de circulation: Plusieurs personnes ont encore perdu la vie

Marcos Podé