Actualité Société

Délestage en Côte d’Ivoire: La société civile demande un plan de dédommagement

Les populations et les agents économiques subissent de plein fouet les dommages du délestage et le rationnement de la distribution de l’énergie électrique concocté par les autorités. L’ONG Cri du Peule exige du gouvernement un plan de dédommagement pour les désagréments causé par les coupures d’électricité.

Ce lundi 17 mai 2021, l’ONG Cri du Peuple, s’est dit très préoccupé par le délestage que subit les populations ivoiriennes.

C’est dans un communiqué que ce mouvement de la société civile présidé par Herode Seri a pointé du doigt les graves erreurs du gouvernement ivoirien dans cette situation.

Le gouvernement explique ce dysfonctionnement par plusieurs raisons dont l’assèchement des barrages, des pannes mécaniques ou l’insuffisance de gaz naturel pour faire fonctionner les turbines. le Cri du peuple, lui, pense que cela est dû à une erreur de gouvernance. Selon l’ONG le gouvernement aurait du prévoir cela à travers une meilleure planification et un remplacement des équipements vétustes qui font perdre entre 140 et 200 Mégawatts de puissance à notre production.

Cri du Peuple est d’autant plus indigné que les pays pays qui importe l’électricité de la Côte d’Ivoire s’en sorte mieux que la Côte d’Ivoire elle-même. « Comment expliquer un déficit énergétique dans ce pays sans que les pays desservis ne soient touchés par le délestage ? » s’est-il interrogé avant de poursuivre  « Le mal est considérablement profond. Que le gouvernement et la CIE disent toute la vérité aux consommateurs car cette situation affecte les ménages et le travail de nos concitoyens. » a-t-il ajouté. Comme solution, Herode Seri recommande au gouvernement

-la réduction de la quantité d’énergie exportée vers les pays voisins

– briser le monopole de la Compagnie ivoirienne d’électricité en faisant rentrer d’autres investisseurs dans le secteur.

– former des experts suffisamment outillés pour faire promptement face aux difficultés de cette nature.

Herode Seri a fermement pris position et exige à l’Etat ivoirien de réparer les dommages causés par le délestage « Le gouvernement doit penser à la mise en place d’un plan de dédommagement des citoyens pour tous les désagréments causés » a-t-il déclaré. Il donne un délai de trois (03) mois au gouvernement pour résoudre ce problème avant d’alerter que si rien n’est fait dans ce délai des actions de masse seront envisagées avec tous ceux qui souffrent de cette crise de l’énergie « Le Cri du Peuple invite toute la population à se tenir prête les jours à venir pour des actions de terrain afin d’exprimer notre mécontentement si cette situation perdure car trop c’est trop » menace-t-il.

Marcos Podé

Related posts

Les cuniculteurs invitent les ivoiriens à « La Grande Bouffe »

adminanoumabo

Sport : Will Fitness donne une bouffée d’énergie aux populations abidjanaises

adminanoumabo

Lancement de la 3ème édition du forum économique de la commune de Treichville: TREICH-ECONOMIA

adminanoumabo

1 comment

Davidsoavy juillet 8, 2021 at 5:50

https://ivermectinstr.com/# cost of ivermectin cream

Reply

Leave a Comment