Actualité Culture Décès

La femme de Nst cophies fait des révélations autour des obsèques et lance un cri de coeur aux gouvernements

Nst cophies décédé le 08 mars 2020 aux états-unis et sa dépouille à été rapatrié en côte d’ivoire par les autorités ivoiriennes mais depuis 4 mois les querelles au sein de la famille du défunt ont retardé l’inhumation.

La veuve Mme koffi berthille noutoy née Metoua à réuni la presse ce dimanche 26 juillet pour exprimer son mécontentement et lancer un cri de cœur aux gouvernements ivoiriens.

La veuve Nst cophies
La veuve Nst cophies

Lire aussi: Ismael Isaac est-il également un enfant d’Anoumabo ? Tout savoir sur cette histoire

« J’ai quitté les états-unis depuis 4 mois pour enterrer dignement mon époux mais depuis tout traine et car les parents de mon défunt mari refuse de l’enterrer avec tout les honneurs de la nation ivoirienne. » s’exprima la veuve.

A l’annonce du décès Nst cophies, le gouvernement avait de prendre en charge les obsèques de nstkoffi. Abordant ce volet la veuve en pleure faire des révélations « Il n’y a pas eu de fonds décaissé. Alors, on ne peut rien faire. Cela fait deux mois que je suis à Abidjan. Ça me coûte une fortune. Je n’ai pas d’aide » dixit la veuve.

La dépouille de Nst cophies
La femme Nst cophies devant la dépouille

Pour terminer elle voudrait que son défunt mari soit dignement enterré. Pour cela elle lance un cri de coeur aux gouvernement de côte d’ivoire « Je voudrais que le gouvernement fasse ce qu’il y a lieu de faire pour enterrer mon mari pour que je puisse rentrer car j’ai des obligations. Je suis tombée malade pendant trois semaines. Si on ne respecte pas la date du 1er août 2020, ce sera compliqué pour moi. Ma situation n’est pas confortable actuellement » déclara la veuve en pleure.

E.B

Commentaire via Facebook

Articles recommandés

Le RHDP rend un dernier hommage à Amadou Gon Coulibaly

adminanoumabo

Deuil: La chanteuse GG Léopoldine, sœur de Tiane, est décédée

Michel GNABLE

POLITIQUE : Le Premier ministre Patrick Achi dresse le bilan

Emmanuel BROU