Actualité Procès

Côte d’Ivoire: Deux policiers et un gendarme épinglés pour racket à Akoupé

le commissaire Ange Kessi

 (Ph) le commissaire Ange Kessi à un corridor

Depuis mercredi 22 juillet, le tribunal militaire d’Abidjan informe avoir épinglé 03 agents des forces de défense et de sécurité pour racket et non respect de consignes.

Les mis en cause ont été interpellés à l’initiative du contre amiral Ange Kessi, commissaire du gouvernement. De fait, en poste à Akoupé, Adzopé et Abengourou, pour leurs agissements ce tronçon a eu mauvaise réputation auprès des usagers.

Lire aussi: Catastrophes Naturelles en Côte d’Ivoire: Ce que propose le Prof. Ochou Abé Delfin…  

Ainsi, dans ses propres investigations le commissaire Ange Kessi a d’abord épinglé un gendarme à Akoupé, qui mettait à rançon les motocyclistes, au mépris des contrôles de routine. Plus loin à quelques kilomètres, deux policiers sont également tombés dans le filet du magistrat militaire. Ces derniers exerçaient sans ordre de mission, tel que constaté.

Dans cette initiative, le commissaire Ange Kessi est tombé nez à nez avec les intéressés. Lesquels sont désormais poursuivis par le tribunal militaire d’Abidjan pour racket et non respect de consigne. Instruction a été donnée à leur hiérarchie respective de les conduire devant la haute juridiction, nous informe le service communication de l’institution.

Adriel

Commentaire via Facebook

Articles recommandés

Une fausse information faisant état d’un cas de Covid-19 confirmé au lycée Mermoz de Cocody

adminanoumabo

Saint valentin : Abobo avocatier célèbre l’amour.

Emmanuel BROU

SPORT/Basket-ball : Les 12 sélectionnés connus

Emmanuel BROU