Anoumabo.com
  • Home
  • Actualité
  • Le gouvernement donne son “ok” pour les marches de l’opposition prévues pour les 13 et 20 janvier mais réitère son interdiction dans les villes de Sokodé, Bafilo et Mango !
Actualité Politique

Le gouvernement donne son “ok” pour les marches de l’opposition prévues pour les 13 et 20 janvier mais réitère son interdiction dans les villes de Sokodé, Bafilo et Mango !

La coalition des 14 partis de l’opposition était devant la presse pour présenter ses vœux à toute la nation togolaise. Elle a au cours de cette conférence de presse répondu au discours prononcé le 03 janvier par Faure Gnassingbé et communiqué les dates de ses prochaines manifestations de rue.

Selon Brigitte Adjamagbo Johnson, la coordinatrice du regroupement de l’opposition, l’opposition ne veut pas d’un dialogue où les opposants feraient ce que le pouvoir veut sinon cela reviendrait, explique-t-elle, à légitimer et à prolonger la monarchie. Elle affirme par contre que la coalition est disponible pour un dialogue sincère avec une double médiation, guinéenne pour les mesures d’apaisement, et ghanéenne pour les discussions elles-mêmes.

A propos du referendum tel qu’annoncé par Faure Gnassingbe dans son discours du nouvel an, la coalition affirme que le pouvoir de Lomé trouvera un peuple togolais à la colère encore plus exacerbée sur son chemin, s’il s’entête à faire passer au référendum le projet de loi incongru qu’il a fait adopter en septembre dernier par les seuls députés de son parti.

Elle appelle d’ailleurs ses militants à une gigantesque marche le 13 janvier suivie de la manifestation des femmes le 20 janvier sur toute l’étendue du territoire national. Le pouvoir quant à lui s’est dit favorable à ces marches en donnant son “ok” mais réitère l’interdiction qui pèse sur les villes de Sokodé, Bafilo et Mango. La raison évoquée est qu’il y a toujours des armes dans la nature. Même si sur ce sujet, certains leaders politiques déclarent qu’il n’y a aucune preuve de la disparition d’armes comme pour la mort de deux militaires dans la ville de Sokodé.

Miabetogoactu.com

Facebook Comments

Related posts

CAN-2019 : le Cameroun et le Gabon n’ont pas droit à l’erreur…

Michel GNABLE

[Interview] Yannick Rossi « ‘’Je bois plus’’ de Révolution comme ‘’Premier gaou’’ de Magic Systèm »

Tiescolesultan225

Dabou | Un gang de violeurs arrêté : Des machettes, couteaux, trophées et scie saisis

Michel GNABLE