Anoumabo.com
  • Home
  • Actualité
  • KANOUKOPLEU FESTVAL : Un week-end de « feu » au STADE LEON ROBERT DE MAN !
Actualité Annonce Concert Events

KANOUKOPLEU FESTVAL : Un week-end de « feu » au STADE LEON ROBERT DE MAN !

La ville de MAN a accueilli du 6 au 8 Sept 2019, la première édition du festival culturel  «KANOUKPOPLEU FESTIVAL» (VENEZ CHEZ NOUS) en langue YACOUBA. Initié par ANDREA BANTY directrice de Strat-event, ce festival avait pour objectif de mettre en valeur les richesses culturelles et touristiques de la ville de MAN.

La première soirée de concert, vendredi 06 septembre, avait fait craindre le pire. Des trombes d’eau s’étaient abattues sur la ville de MAN notamment le stade LEON ROBERT, peu de temps avant le coup d’envoi des festivités a été donné. Et c’est un public, couvrant moins d’un tiers du stade détrempé, qui s’était finalement déplacé pour assister au spectacle. Entretenu par GUY PACOME SOMIAN, des centaines de spectateurs et spectatrices attendaient tous de même le chouchou de la soirée, ARSENAL DJ le RPG de l’animation, dont le show s’est éternisé jusqu’aux premières heures du matin faisant danser les festivaliers présents sur des sonorités connues de tous.

Mais les temps les plus mémorables de cette 1e édition devaient avoir lieu le lendemain c’est-à-dire le samedi 07 Septembre. Les MANOIS ne s’étaient pas trompés cette fois car ils étaient nombreux à venir au stade. Jeunes amassés devant la scène, brandissant leurs portables au passage des stars, groupes profitant de la soirée dans les maquis installés au sein du stade, les yeux rivés sur la scène, tous attendaient les prestations des têtes d’affiches KEIMPOKE et MAGIC DIEZEL mais hélas une forte pluie s’est abattue encore sur la ville de Man obligeant les festivaliers à rentrer.

Si la veille, la pluie n’a pas permis le déroulement de la fête, le dimanche 08 Septembre 2019 en revanche  aux environs de 16h déjà, les MANOIS sont massés à l’entrée principale du stade LEON ROBERT de Man, où se tient l’apothéose de la 3ème soirée des concerts géants de la 1ère édition du KANOUKOPLEU FESTIVAL.

Il était exactement 19 heures, lorsque nous assistâmes à l’arrivée du masque KPAN de MAN, danses et chants traditionnels ont été au cœur de ce début de soirée.

Aux environs de 20h nous assistâmes également à l’arrivée de KEIMPOKE fils de la région qui avait la lourde tâche de démarrer la série de concert prévue pour l’apothéose de ce festival. Pari réussi pour KEIMPOKE qui a réveillé le public timide jusqu’à présent grâce à chaque sonorité de ses hits notamment celui qui la révélé au public abidjanais (ON NA KA BOIT).

 

 

Apres sa prestation, KEIMPOKE laissa la scène à la championne de l’interprétation du moment ROSELINE LAYO, qui reprit en douceur quelques-uns des différents hits à succès avec le public, comme Plus vivant, et qui rendit un vibrant et émouvant hommage à DJ ARAFAT en revisitant ces hits en passant de DJESSIMIDJEKA (repris en cœur avec le public) à MOTO MOTO.

 

 

Nous assistâmes pendant la brillante prestation de Roseline Layo à l’arrivée des autorités politiques dont le maire Aboubacar Fofana (très actif tout au long du festival), le parrain Guéi Danin Magloire qui n’ont pas voulu manquer cette apothéose.

La cerise sur le gâteau a été la venue du groupe REVOLUTION, Prométhée et ses amis ont à leur tour fait le show au stade Léon Robert en ébullition.

Le bouquet final de ce festival fut le discours plein de sagesse d’Andréa Banty, commissaire générale, pour la réussite de la première édition du KANOUKOPLEU FESTIVAL. Merci et bravo à Miss Banty d’avoir réussi cet exploit.

 

Emmanuel BROU 

 

 

Related posts

David Tayorault confie : « Douk Saga n’est pas le père du coupé décalé »

anoumabonew2018

Musique/ Les LEADERS devant la presse ce samedi 08 décembre

anoumabonew2018

Adjamé: Affaire « Le petit frère du ministre saccage un bar » Le mis en cause se défend

anoumabonew2018