Anoumabo.com
  • Home
  • Actualité
  • [Interview] Yannick Rossi « ‘’Je bois plus’’ de Révolution comme ‘’Premier gaou’’ de Magic Systèm »
Actualité Annonce Culture Interview

[Interview] Yannick Rossi « ‘’Je bois plus’’ de Révolution comme ‘’Premier gaou’’ de Magic Systèm »

De son vrai nom, Kouadio  Rossi Yannick, plus connu sous le nom de Yannick Rossi dans le milieu du showbiz Ivoirien, aujourd’hui manager du groupe révolution et le lauréat du prix winnerAfrika confie à Anoumabo.com son parcours et ses projets pour  le Management Ivoirien.

Pourquoi avez choisi d’embrasser ce milieu plus précisément le management ?

Ce sont des choses qui viennent de loin. J’ai commencé par le métier de disc Jocker dans les années 97- 98, ensuite animateur et présentateur de spectacles. Le déclin est parti de l’amour de la chose d’abord, certains me disaient « Tu es bien parti pour être manager d’artiste », Notamment le ‘’grand frère’’Big Jojo à Yamoussoukro qui me soufflait cela à chaque fois dans le but de m’encourager. C’est ainsi que j’ai essayé déjà du coté de Yamoussoukro avec quelques petits artistes qui faisaient du wôyô dans les animations de funérailles

Comment s’est faite votre rencontre avec le groupe Révolution ?

Révolution comme je le dis toujours ce sont mes ‘’petits’’. Après la crise de 2011, dans mon espace dans la commune de Yopougon que j’ai fait la rencontre de Youles Patrons lorsque le groupe Révolution venait de faire sortie leur titre « Chagrin d’amour ». Mon ami Youlesme les a présentés de par ma position de manager de Boîte de nuit à Cocody. Ils étaient méconnus dans la commune de Cocody où j’officiais en tant que manager de bar. C’est ainsi que j’ai essayé à ma manière de les imposer du côté de Cocody. C’est le lieu d’ailleurs de remercier ‘’maman manadja’’, qui n’a pas hésiter à inviter mon groupe dans toutes les soirées qu’elle organisait.

Annoncé au Kundé 2017 et au Femua 10, comment se comporte le nouveau single de Révolution sur le marché ?

Révolution, ça va très bien. Ces 4 jeunes garçons sont en train de travailler. « Je ne bois plus » est un sigle qui rejoint un peu premier Gaou du groupe Magic System. Dieu merci tout le monde entier en parle. Juste après le single on va lancer l’album et voir dans quelle condition, on essayera de faire plaisir à tous les fans à travers un second concert.

Pendant combien de temps à durer votre collaboration avec Petit Dénis et comment s’est fait la rencontre ?

Pendant plus de 8 ans. La première rencontre s’est faite à Anoumabo. Dans le début, il n’était un peu hésitant sur mon compte, au fur à mesure les choses se sont dessinées par le travail que j’abattais. C’était des tournées de partout et une bonne présence de son image sur internet. C’est depuis lors que la confiance est né entre Dénis et moi.

Que devient la collaboration aujourd’hui entre Yannick et Petit Dénis ?

Avec Petit Dénis, il n’y a plus de collaboration professionnelle. Tu peux travailler avec quelqu’un durant longtemps et vos chemins peuvent se séparer, cela ne veut pas dire vous êtes ennemis. Denis reste mon grand frère, c’est un artiste avec qui j’ai apprécié de travailler. J’ai apporté beaucoup de mon expérience à Dénis et je pense que cela a servi aussi à sa carrière. A un moment quand vous n’avez pas la même vision, il est important d’arrêter.  Cependant, nous avons gardé de bonnes relations amicales.

Aujourd’hui, manager et acteur culturel, satisfaction ?

On peut le dire, je fais mon métier avec passion. Ce n’est nullement parce que j’ai échoué dans les études. J’ai fais des études en communication d’entreprises et aussi un peu de ressources humainesIl n’y a pas plus intéressant que de vivre sa passion, parce que quand tu fais ce que tu aimes il n’y a pas de raison que tu échoues.

Comment gérez-vous les crises avec les artistes dans le métier de Manager ?

Le milieu du showbiz est un autre monde. Il faut toujours écouter l’autre lorsqu’un problème survint. Expliquer à l’artiste que tous c que tu entreprends, c’est pour la réussite de sa carrière et non pas forcement pour toi.

Que vous inspire la récompensedu prixWinnerAfrika ?

(Rire), C’est un trophée à problème.  Je le prends comme un défi, c’est une manière de me dire que c’est maintenant que le travail commence. Cependant, Je voudrais dire Merci à un grand frère qui est Angelo Kabila qui est pour moi le meilleur de sa génération parce que depuis les années 2000 à Yamoussokro quand j’étais Président du Fan Club Magic System, je coordonnais tout avec lui. Je gérais souvent des missions qu’il me confiait. J’ai toujours souhaité bosser avec lui, Dieu merci il m’a fait confiance et jusqu’aujourd’hui je ne l’ai pas encore déçu. Angelo a vu qu’il était important qu’il puisse passer le flambeau à cette nouvelle génération notamment Aimé Zebié, Gnawa Josué, Franck Govoei, Gues Gervais,JaggenAboué. Cela ne veut pas dire qu’il se retire carrément parce que quand tu passes le flambeau il faut suivre pour voir si le travail est en train d’être bien fait.

Un conseil à donner aux plus jeunes qui entament le métier de Manager

Comme je l’ai dit plus haut il faut le faire avec passion.On ne vient pas au management parce qu’on veut chercher les petites filles au quartier ou parce qu’on travail avec tels ou tels artistes. Ensuite, la formation doit être une priorité pour eux. Aujourd’hui il y a internet partout, il faut l’utiliser pour se perfectionner dans le métier. Côtoyer les amis Magistrats, des avocats, des étudiants en droits afin de mieux signer les contrats.

Pour ma part, je n’hésite pas à appeler quelqu’un parce qu’aujourd’hui les managers se contentent que de l’avance et du reste. Quand ils ont des contrats, ils ne prennent pas le temps de lire les clauses de ce contrat et cela est déplorable. Il y’a certains qui viennent en ce métier parce qu’ils ont tout perdu, d’autres parce qu’ils suivent ou qu’ils sont ami à un artiste, ils se prennent pour des Managers.

En tant que devanciers quels sont vos projets pour le monde du management dans le showbiz en Côte d’Ivoire ?

Nous sommes en train de réorganiser ce milieu, bientôt nous organiserons un salon de management artistique, des séminaires qui seront organisés avec l’alliance des managers de France. Cette collaboration va permettre d’initier des formations à cette nouvelle génération que je tiens d’ailleurs à féliciter et à encourager parce qu’ils me respectent. Ce sont notammentMomo Dinero, Patrick Odjé, ValerieDouhaoudey, Maillot Jaune et tous les d’autres.

Michel Gnablé et Lesly Gbizié

Facebook Comments

Related posts

AUTHENTIK – LA POUDRE MAGIC (OFFICIAL VIDEO)

anoumabonew2018

Beaufort Lager a lancé son nouveau format de 50 cl

anoumabonew2018

20 ans Magic System: « Jeunesse et climat  » Les jeunes joignent l’acte à la parole

Tiescolesultan225