Anoumabo.com
  • Home
  • Actualité
  • [Interview] Rose Dalo « J’ai une maitrise en droit ………… j’ai choisi la musique »
Actualité Annonce Culture Interview

[Interview] Rose Dalo « J’ai une maitrise en droit ………… j’ai choisi la musique »

Originaire de Bondoukou, à l’est de la Côte d’Ivoire, Rose Dalo, à l’état civil Kouadio Marie Rose, a été choriste pendant 6 ans à l’orchestre de la RTI avant sa dissolution en 2011. 6 longues années après, elle livre à Anoumabo.com son actualité. Plusieurs ex choristes comme vous, sont en carrière solo et sont aujourd’hui des chanteurs confirmés, Rose Dalo a-t-elle cela en projet ? Je suis avant tout, juriste de formation, j’ai une maîtrise de droit, mêmes si jusqu’aujourd’hui je n’ai pas encore eu d’emploi dans ce domaine. Je suis venue à la musique par amour pour la chose. Et j’y suis depuis maintenant 21 ans. J’ai commencé par l’orchestre de l’université d’Abidjan qu’on appelait OUA, ensuite je suis venu à la RTI. Après cela, j’ai essayé de me former au piano. A force de travail, mon album que je prépare depuis longtemps sortira ce mois d’avril précisément le 10. Parce que je pense que l’album c’est l’identité même de l’artiste. Dans quel genre musical, vous vous sentez le mieux puisque que vous interprétez plusieurs genres musicaux ? Je dirais que je suis tout terrain, aucun genre musical n’a de secret pour moi, je me sens à l’aise dans tous les genres musicaux. Durant tout ce parcours de choriste, avec quel artiste avez-vous beaucoup collaboré ? J’ai beaucoup collaboré avec Aicha Koné et cela dans le cadre de l’orchestre de la RTI, ce n’était pas elle seul car l’orchestre était destiné à accompagner tous les artistes dans les émissions télé.  Egalement avec les artistes internationaux de passage en côte d’ivoire (RTI) qu’on accompagnait. Quelques noms des internationaux ? KadaBongoman, AwiloWoloba,…..on répétait avec eux puis nous les accompagnons sur scène. Les caractéristiques de cet album ? C’est un album dans le style tradi-moderne, parce que moi c’est de ressortir toutes la richesse de nos cultures africaines qui généralement sont méconnus ou bien marginalisés compte tenu du courant actuel de musique qu’il y a. Je me sens tellement bien dans cette musique et je voulais pouvoir la ressortir à l’extérieur à travers les festivals. C’est un peu du Tradi-moderne avec un parfum de Jazz car le Jazz c’est une musique que j’aime bien. C’est un album de quatres(4) titres et trois(3) remix. Des collaborations dans cet album ? Non  mais par contre cela a été fait par l’arrangeur Abou Bassa Bonou qui a travaillé avec le « groupe Sakolo », il travaillé aussi avec BonyGnaoré et DobeyGnaoré. C’est un peu de dans ce style que j’évolue. C’est vraiment quelqu’un qui peut-être n’est pas beaucoup connu mais la culture africaine, tout ce qu’il y’a de richesse africaine, il se retrouve dedans. Je voudrais être un artiste multidimensionnel et je suis très satisfaite d’avoir travaillé avec lui. Il a ressorti ce que je ressentais, c’était comme si je suis tombé sur la personne que je recherchais. Nous avons la même manière de voir et ressentait la même chose. C’est le début mais je pense qu’on fera beaucoup de chose ensemble. Un message aux plus jeunes que vous qui veulent entamer une carrière musicale ? Je dirai que c’est un métier noble, ce n’est  pas toujours que cela réussi, on ne vient pas à la musique parce qu’on a raté sa vie, Non. J’ai des amis qui sont aujourd’hui Procureurs, juges. Je ne dirai pas que la musique a prit le pas sur le droit mais je suis passionnée de musique. Je ne suis pas venu à la musique parce que j’ai échoué de l’autre coté. C’est une passion pour moi et ça été toujours une passion. Aujourd’hui j’arrive à réaliser mon rêve donc ce que je peux leur dire c’est Patience. Ce qu’on dit chez nous ici, les musiciens galèrent beaucoup. Mais au bout de la galère, il y’a la réussite. Je pense que A’salfo et son groupe en sont un exemple parfait.

Michel Gnablé et Lesly Gbizié

Facebook Comments

Related posts

Didier Drogba, nouvel ambassadeur de la bière Bock: « Je ne le fais pas pour de l’argent mais… »

anoumabonew2018

Abidjan Music-Fitness 1ère édition : Anoumabo.com réinvente la santé par le sport et la musique

anoumabonew2018

Libye : L’Armée nationale libyenne perd son avion de chasse pro-Haftar

anoumabonew2018