PORTRAIT: « DIDYME BONGO », EX-MEMBRE DE EXTRA MUSICA INTERNATIONAL

PORTRAIT: « DIDYME BONGO », EX-MEMBRE DE EXTRA MUSICA INTERNATIONAL

1
138
0
dimanche, 12 août 2018
Actualités

C’est la grande fête du Rumba ce Mercredi 15 Août à partir de 19H au Vogue Temple Discothèque en prélude de la présentation du nouvel album « FULAMA » de l’artiste Didyme Bongo. 

Surnommé « la toute dernière tige d’allumette de la Rumba », l’ancien membre de Extra Musica International, Didyme Bongo va offrir à l’occasion de présentation de nouvel album, un spectacle inédit en live pour le grand plaisir des amoureux de la Musique Rumba en Côte d’Ivoire. Il invite donc toute la population à migrer ce mercredi vers le plus discothèque du live « Vogue Temple Discothèque » pour cette grande messe 100% Rumba.

 

 BIOGRAPHIE DIDYME BONGO

‘’NYAMA NA MANZOLOKO’’  est  le nom que son grand père  attribuait aux gens après un travail bien fait. Cette expression, tirée dans la pure parabole culturelle congolaise qui veut dire littéralement “Animal balafré”, désigne en générale “celui qui n’est pas simple”, “celui qui a du génie et de la perfection en lui”. . Et la famille biologique de Didyme a opté l’appeler par ce surnom à cause de sa voix mélancolique et surtout pour son talent.

Ce surnom, le décrit parfaitement car Didyme Bongo est un Artiste Multidimensionnel. Doté d’une capacité vocale exceptionnelle et d’un génie artistique hors pair, Didyme Bongo est un perfectionniste.

Didyme BONGHO à l’Etat civil, est Né à Brazzaville, Fils de Jacques Nazaire BONGHO et de JALABOMY Ida Esther.  Il est Artiste musicien, auteur-compositeur, interprète.

Natif de Talangai, quartier Intendance, l’une des communes de Brazzaville en République du Congo. Didyme se fait remarquer dès son plus jeune âge grâce à son talent de chanteur de charme, connu dans son quartier  comme l’homme qui sait jouer aussi à la batterie grâce à l’Orchestre Touche à tout Musica, Orchestre du quartier qui fait de lui un musicien au doigté magique.

Il veut communiquer Sa passion pour la musique, il crée donc le mouvement “BanaDogui Dog”  avec ses amis d’enfance. Un mouvement qui initie des animations en plein air. Moment de détente et de distraction apprécié par les mélomanes.

Persuadé du talent de Didyme Bongo, Jules Shigard, chef d’Orchestre de Franc CFA New Image, l’ami de son oncle Oscars JALABOMY alias Spino Dias va le convaincre à intégrer  l’Orchestre Franc CFA New Image en 1999 . C’est  là un point marquant  de sa carrière et le début d’une aventure, d’une carrière professionnelle. Les tournées s’enchaînent…

En juillet 2001, l’Orchestre Franc CFA New Image va remporter le concours du 4ème jeu de la francophonie Canada, et va effectuer une tournée à Ottawa, Québec et Montréal.  Malheureusement à leur retour au pays, l’orchestre se disloque.

En 2002, Didyme Bongo intègre l’Orchestre Extra Musica International. Le 3 février 2002, il est présenté officiellement au grand public d’Extra Musica lors d’un concert à l’Ecole de Peinture de Moungali. Après 12 ans au sein de l’Orchestre Extra Musica International, Didyme décide de franchir le pas et de se lancer dans une carrière en solo.

En 2008, Didyme entre en studio pour la préparation de l’Album Fulama. Il en tire la chanson « Lyoto »qu’il présente au public pour se faire connaître avec le soutien de Messieurs EDDY NGANDALOKI et RINGO PATTON. Grâce à la chaîne MNtv, la vidéo de « Lyoto » passe en bloucle à la télé et va propulser l’artiste au sommet des hits. Cette chanson, va d’ailleurs susciter une polémique  au sein des mélomanes de la bonne musique Congolaise, qui se posaient la question de savoir de quelle école musicale sort  Didyme Bongo.

En 2013,Il sort le titre « Litaka, toujours tiré de l’album FULAMA. Une chanson de très bonne facture, doublée d’une bonne orchestration musicale, langoureuse et de la justesse de sa voix de rossignol. Il s’impose sur la scène musicale grâce à cette chanson. Les mélomanes sont conquis.

La même année, Didyme décide de se poser à Abidjan, Côte d’Ivoire pour faire connaitre Fulama aux mélomanes de la bonne musique  de l’Afrique De l’Ouest précisément aux Ivoiriens, les amoureux de la Rumba et réaliser une série de featuring grâce à son manager Alain NDZINGA IBATTA avec Latifah FOFANA (Formistyle), artiste Ivoirienne,  » Amour de AB »: Amour de Abidjan-Brazza. Cette chanson rend hommage au brassage culturel ivoiro-congolais. Les mélomanes ivoiriens apprécient énormément.

Par le biais de Monsieur Alain Kouadio, manager à l’époque de l’orchestre KITOKO MAISON MERE, Didyme découvre ce groupe musical qui fait de l’interpretation et reputé être le meilleur orchestre rumba de la Côte d’Ivoire.

En Novembre 2013, Didyme rentre au  Congo où il est accueilli comme un  Prince. Il présente son travail à son public à travers des interviews et passages sur plusieurs chaînes de télévision.

En 2014, il lance la promotion par la diffusion des clips des titres suivants: Litaka, Amour de AB et GB bakolaba. Pendant ce temps, il est reclamé toute l’année à Abidjan pour intégrer le groupe KITOKO Maison Mère.

En décembre 2014, Didyme fait une tournée sur le Benin, le Togo et le Ghana d’où il donne son accord pour intégrer le groupe KITOKO Maison Mère. En janvier 2015, il rentre sur Abidjan.

Le 12 février 2015,  il intègre officiellement le groupe  Kitoko Maison Mère comme lead vocal. En 2018, Il décide de lancer l’album FULAMA en Côte d’ivoire.

DISCOGRAPHIE:

Fulama : Album de 12 titres en 2 volumes.

I- Volume 1 : 100 % Rumba qui comptes 6 titres:

1- LITAKA (Têtard)

2- Nelly Josiane

3- G.B- Bakoloba

4- Amour de AB

5- Mabolongo

6- BilangampeBissobe

II- volume 2;  6 titres 100 % Soukous et Ndombolo

share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Français Français English English Español Español