Anoumabo.com
Actualité Annonce

Entrepreneuriat/Distinction: AJCI primée à Bamako

Du 24 au 27 novembre dernier, Bamako était la capitale de l’entrepreneuriat jeune. La métropole malienne a accueilli plus de 200 jeunes entrepreneurs de 18 pays africains pour la 5ème édition du Salon des Jeunes Entrepreneurs de l’espace UEMOA (SAJE-UEMOA).

La rencontre s’est déroulée au Palais de la Culture Amadou Hampâté Bâ de Bamako. Pays invité d’honneur à ce salon, la Côte d’Ivoire, locomotive économique de la zone UEMOA,  a fait sensation à ce rendez-vous. L’Association des Jeunes Entrepreneurs de Côte d’Ivoire(AJECI) qui portait les couleurs ivoiriennes est revenue au pays avec de nombreuses récompenses. Ce sont le Prix du Meilleur ambassadeur pour la promotion de l’entreprenariat dans l’espace UEMOA, le Prix spécial pour l’AJECI et le Prix de la plus forte délégation en termes de représentativité et pour l’animation des salons. En effet, pendant cet évènement économique, le stand de l’AJECI ne désemplissait pas. Il a même reçu la visite du Premier ministre malien et d’autres hautes personnalités politiques et économiques. « Nous avons prononcé des conférences sur la thématique de comment investir en Côte d’Ivoire. Nous avions la plus forte délégation avec 8 entrepreneurs. Ensemble, nous avions essayé de bien vendre les potentialités économiques de notre pays », a déclaré Jean-Paul Gbaya, le président de l’AJCI. Toutes ces distinctions récoltées à Bamako seront présentées au cours d’une cérémonie officielle aux autorités ivoiriennes. « C’est une première reconnaissance pour notre association et cela nous fait vraiment honneur. Cela nous dit également que nous avons eu raison de créer l’entreprenariat social en nous mettons au service de la communauté. Nous dédions ces prix à tous ces jeunes qui ont perdu espoir », note le président Gbaya.

L’Association des jeunes entrepreneurs de Côte d’Ivoire (AJCI) est une plateforme qui regroupe l’ensemble des jeunes entrepreneurs issus de divers secteurs d’activités. Elle existe depuis cinq ans et ses membres se sont constitués en réseau pour contribuer à résorber le problème de chômage en Côte d’Ivoire. L’idée a gerbé au sortir de la crise post-électorale de 2010. « Nous avons pris notre responsabilité et fait l’état des jeunes et petites entreprises en Côte d’Ivoire. Nous faisons un travail de proximité. Nous sommes complémentaires des chambres de commerce et d’industrie à qui nous demandons l’appui et l’accompagnement. Pour nous, c’est le réseautage et la formation des jeunes entrepreneurs », explique Jean-Paul Gbaya. L’AJCI est membre de la confédération des jeunes entrepreneurs africains. Ils exposent leurs activités à travers des forums et des assemblées tournantes dont l’objectif est de constituer surtout des rencontres d’échanges. Ils espèrent comme cela briser les barrières en mettant en place une communauté de jeunes entrepreneurs du continent. « En projet, nous travaillons pour mettre en place la banque des jeunes entrepreneurs africains. Nous allons instituer un fonds de garantie pour les aider. L’objectif à moyen terme est d’atteindre 500 millions de francs CFA et à long terme, c’est le milliard de FCFA. Nous voulons constituer un financement alternatif pour les jeunes entrepreneurs », espère Jean-Paul Gbaya pour l’avenir.

OT

Facebook Comments

Related posts

Poupées gonflables | Après la France, la première maison close de Belgique ouvre ses portes

anoumabonew2018

Line Jaber dans une nouvelle aventure

Tiescolesultan225

Éléphants, le coach Kamara Ibrahim va rencontrer les joueurs en Europe

anoumabonew2018