Anoumabo.com
  • Home
  • Actualité
  • Côte d’Ivoire/Transition vers l’économie formelle : les principaux acteurs s’accordent sur les grands axes de la stratégie nationale
Actualité Afrique International Société

Côte d’Ivoire/Transition vers l’économie formelle : les principaux acteurs s’accordent sur les grands axes de la stratégie nationale

Un atelier de restitution du document de Stratégie nationale intégrée de transition vers l’économie formelle (SNIT-EF) et son plan d’actions opérationnel (PAO 2020-2021) s’est tenu le mercredi 12 février, à maison de l’entreprise à Abidjan-Plateau. Il s’est agi, au cours de ces travaux. de présenter les grands axes du document de SNIT-EF et de son PAO, son cadre organisationnel ainsi que de l’adoption de la feuille de route. Marquant un tournant décisif dans l’opérationnalisation de la formalisation de l’économie en Côte d’Ivoire, cet atelier est l’aboutissement d’un long processus. Celui-ci a débuté en 2017 par un atelier national tripartite sur la recommandation 204 du BIT (Bureau international du travail), suivi des études sectorielles qui ont permis de faire le diagnostic consolidé dont les résultats ont servi à l’élaboration du document de la SNIT-EF en 2019. A l’ouverture de ces travaux, Sophie De Coninck , directrice –pays par intérim du BIT, a salué la vision du Gouvernement ivoirien qui est en phase avec celle de l’OIT (Organisation internationale du travail). Et, en particulier avec celle de ces mandants africains qui placent la question de l’économie formelle au cœur des priorités de l’agenda du travail décent en Afrique. « La déclaration adoptée au terme de la quatorzième réunion régionale de l’OIT, ici à Abidjan, est un appel à œuvrer pour un avenir du travail centré sur l’humain, afin de libérer le potentiel de croissance inclusive de l’Afrique », a-t-elle fait savoir. Le directeur général de l’Emploi (DGE), Dogoh Franck Madou, a réitéré l’engagement du Gouvernement d’agir pour migrer progressivement son économie vers une économie formelle. Ce qui s’illustre par l’adoption par l’Etat de la recommandation 204 de l’OIT relative à la transition vers une économie formelle. « Je voudrais saluer les différentes initiatives menées en faveur de la formalisation de notre économie, des entreprises et des emplois (le statut de l’entreprenant, la couverture maladie universelle, l’extension de la protection sociale aux travailleurs indépendants, l’attribution gratuite de comptes contribuables aux opérateurs économiques) », a indiqué le DGE. Il faut souligner que cet atelier a été organisé sous l’égide du Ministère de l’Emploi et de la protection sociale (MEPS) en partenariat avec le BIT, les principaux acteurs issus de différents ministères techniques et structures publiques concernés, le Patronat, les Centrales Syndicales, les Chambres Consulaires, les partenaires techniques et financiers et la Société Civile.

Facebook Comments

Related posts

La Nuit du Zouglou/ Guy Pacôme Somian s’envole pour le Maroc

Tiescolesultan225

FAFEL: Bilan positif pour la 2è édition du Forum Africain des Femmes Leaders

anoumabonew2018

CAN 2019 (CIV Vs MALI) : Ambiance Festive de BRASSIVOIRE au village CAN DE L’UNIVERSITÉ FHB avec

anoumabonew2018