Anoumabo.com
  • Home
  • Actualité
  • Agenda secret de Ouattara : Les Etats-Unis épinglent le chef de l’Etat, Affi N’Guessan veut le rencontrer
Actualité Afrique Communication et Medias Culture Election en Afrique

Agenda secret de Ouattara : Les Etats-Unis épinglent le chef de l’Etat, Affi N’Guessan veut le rencontrer

A quelques mois de la présidentielle de 2020, le gouvernement s’active pour que toutes les conditions soient réunies pour une élection apaisée. Cependant, ces démarches sont diversement perçues par la sphère politique à en croire les titres des quotidiens de la place. Soir Info, quotidien indépendant, nous parle de « secret » au niveau de la situation politique sur sa première page. « Ce qui se prépare et se fait dans le secret », informe le confrère. Autre confrère à parler de « secret », c’est Le Matin. Le dialogue direct tant voulu par les membres de l’opposition tire à sa fin et ces derniers pourraient déchanter, à en croire les écrits de ce dernier. Il met à sa une « dialogue politique, la fin du film est proche : voici l’agenda secret qui met l’opposition en difficulté » et pose la question suivante « la Cni était-elle gratuite sous Bédié, Guéï et Gbagbo ? ». Bien évidemment, les confères proches de l’opposition répliquent avec le projet de la Constitution. Le Quotidien d’Abidjan fait cas de ce qui va changer la constitution. « Feu au sommet de l’Etat : voici les 4 articles clés de la Constitution que le régime veut changer » a-t-il mentionné sans oublier de souligner « comment la peur et le manque de sérénité du régime vont conduire le pays dans le gouffre ». Il insiste pour dire « ce faux projet de Ouattara qui va le perdre ». Sur le même sujet, après les révélations de la Lettre du Continent sur la modification de la constitution par la Guinée et la Côte d’Ivoire, ce sont les Etats-Unis qui lèvent le ton. Une mise en garde a été faite par les autorités du pays de l’Oncle Sam qui se sont penchées sur cette révision de la Constitution. Le Temps nous indique à sa grande Une « Révision de la constitution à des fins politiques : les Etats-Unis épinglent Ouattara » avec une photo de Donald Trump. Il poursuit : « la répression n’a pas sa place en démocratie » et laisse lire « les droits des citoyens doivent être respectés ». L’Union Africaine a été catégorique sur la question et intime à Alassane Ouattara « Ne manipulez pas la constitution ».

Parti à la Haye pour soutenir Laurent Gbagbo et même le rencontrer, le président légal du Fpi, Affi N’Guessan a profité pour rendre visite à son jeune frère Charles Blé Goudé. La situation de ses compatriotes l’a « meurtri ». A ce propos, L’Inter annonce que « Affi veut rencontrer Ouattara ». Dans ses colonnes, il cite l’ancien Premier Ministre qui laisse entendre que « nous allons agir pour que Ouattara révise sa position, que Ouattara comprenne que la Côte d’Ivoire n’est pas un bien privé ».

L’ancien ministre de Gbagbo et cadre du FPI, Amani N’guessan, rassure les militants sur le retour de Gbagbo, les hommes de Soro qui ne craignent pas la justice et des cadres du Rhdp qui restent sereins sur le maintien de Laurent Gbagbo et Blé Goudé hors de la Côte d’Ivoire sont autant de sujets abordés dans la presse.

source: l’Infodrome

           

Facebook Comments

Related posts

HEROES 225: Arafat Dj, Serge Beynaud, Ariel Sheney, Safarel Obiang…..sont nominés

anoumabonew2018

le MASA 2020 ouvre officiellement ses portes à plus 2000 festivaliers

anoumabonew2018

Le Vol A380 de Air France échappe à un crash…

anoumabonew2018