Anoumabo.com
  • Home
  • Actualité
  • Adjamé: Affaire « Le petit frère du ministre saccage un bar » Le mis en cause se défend
Actualité Annonce Culture Economie

Adjamé: Affaire « Le petit frère du ministre saccage un bar » Le mis en cause se défend

On vous relatait hier le litige entre M. Ake Joel et le frère cadet du ministre de la justice a propos du bar «Le Campus» qui aurait été saccagé.  Notre rédaction a été rencontré la personne mise en cause, Mr Samy Kambilé pour connaître sa version des faits.

« C’est plutôt Ake Joel qui m’a approché pour que je lui trouve une personne qui pourra financer les travaux que nécessite le bar en question », lance d’entrée M. Kambile. Ce dernier a son tour en parle à son ami Camara Bah, (lui-même propriétaire d’un bar au Dokoui) qui au début est retissent mais fini par accepter le service. M. Kamblite révèle ensuite les clauses du contrat verbale « sur les lieux M. Camara et moi-même avons constaté que les travaux nécessitaient plus de moyens que prévu. On était à 24milions de FCFA. M. Camara à quand bien même accepté à condition qu’après la réhabilitation, il récupère petit à petit son investissement, assure la gestion pendant une certaine période puis lègue le bar à son propriétaire». Accord que Ake Joel accepte sans discuter. Après trois semaines de travaux le bar flambant neuf fait son ouverture. Pour la bonne gestion du business, M. Camara y installe un comptable et un gérant des stock.

Quant à M. Ake il s’occupe du personnel et avec Samy, font venir la clientèle, clarifie Samy. Toujours selon ce dernier, après quelques mois de fonctionnement leur relation commence à se dégrader parce que Akejo commence à la jouer à l’envers. « Il nous mettait des bâtons dans les roues et a foutre la merde. Il ne payait pas régulièrement le loyer pourtant nous lui donnions 150 mille fcfa toutes les semaines ». En poursuivant « il bloquait, souvent coupait sur le salaire des employés, pourtant il recevait toutes les paies ». Il confie que malgré tout, à la fin du mois après avoir retiré les frais d’entretien du bar dans la recette M. camara mettait de côté une partie de l’argent pour le remboursement des 24 millions et donnait quand bien même de l’argent à Ake Joel pour subvenir à ses besoins. « malgré tout ça il se promenait pour dire aux gens qu’ils a pris un crédit pour réhabiliter son bar donc il lui reste à rembourser. Il a débarqué un matin et a pris des mains de la caissière toute la recette de la veille.

Un montant évalué à 1.200 mille FCFA ». Puis dira-t-il, les bruits de couloir disait qu’il entendait prendre procession de son bar le 2janvier. « J’ai mené mes enquêtes ça c’est avéré. Il nous a donc poussé à bout le 31 décembre, nous sommes allés ramasser les appareils et équipements à l’intérieur du bar pour ne pas perdre deux fois. Déjà qu’on a pas la totalité de la montant investi mais pouvait pas aussi prendre le risque de perdre notre matériels». Dernièrement il m’a proposé de nous léguer le bar à une somme de 10 millions, j’ai refusé catégoriquement, et ça, il l’a reconnu devant M. Camara » dixit M. Kambile.

L’accusé dit être sorti de sa réserve «parce que dans cette affaire est indexé le ministre de la justice qui n’a absolument rien à y avoir ». Au moment où nous mettons en ligne l’article, Ake Joel a déposé une plainte devant les tribunaux. Plainte à laquelle Samy Kambile dit être prêt à répondre en cas d’appel.

Yasmina Dia

Facebook Comments

Related posts

le Georges V reçoit le carnaval de rio

anoumabonew2018

Situation sociopolitique : Le Consistoire des Protestants Évangéliques de Côte d’Ivoire brise le silence

anoumabonew2018

Gervinho : Le joueur se relance dans le e-commerce

anoumabonew2018